Les secteurs de 4 ko (Advanced Format) arrivent

Dans le petit monde des disques durs, les données sont stockées de la même façon depuis plus de 25 ans : en combinant 512 octets sur le disque dur. Pourtant, depuis l'année dernière, Western Digital propose des disques durs qui travaillent avec des secteurs de 4 ko, une valeur plus adaptée aux machines actuelles. Et c'est au tour de Seagate, un autre grand des disques durs, de passer à ce type de secteurs. 

L'Advanced Format, le nom officiel de la technologie, a le gros avantage de permettre de stocker plus de données sur la même surface. Expliquons. Un secteur de 512 octets nécessite en réalité plus d'espace physique : il y a 512 octets de données, 15 octets qui servent à la synchronisation des secteurs et 50 octets pour la correction d'erreur (le code ECC, qui a une efficacité dans ce cas précis de 88 %). Dans le cas où l'on doit écrire 4 ko, il y a donc 515 octets écrits en plus des données utilisables.

En format 4 ko, les données de synchronisation restent identiques (15 octets) mais l'ECC passe à 100 octets (pour 4 ko de données). Cette modification permet d'améliorer la correction d'erreur (qui passe à 97 % d'efficacité) tout en limitant au final l'espace disque utilisé : on se retrouve avec seulement 115 octets supplémentaires et la différence permet donc d'augmenter la capacité utilisable des disques durs.

Gros problème de l'Advanced Format, les anciens systèmes d'exploitation (Windows XP et les précédents) ne sont pas capables de travailler directement avec des secteurs de 4 ko, contrairement à Windows Vista SP1, 7, Mac OS X ou Linux. Il y a donc un système (interne au disque dur) qui permet d'émuler un fonctionnement avec des secteurs de 512 octets. En lecture, c'est assez simple : le disque dur lit 4 ko dans une mémoire RAM interne et récupère uniquement les 512 octets attendus. En écriture, c'est plus compliqué : le disque dur doit lire le secteur de 4 ko visé, fusionner les données existantes avec le secteur de 512 octets à écrire et réécrire un secteur de 4 ko. Des opérations coûteuses au niveau des performances. Pour régler le problème, Seagate combine deux choses : une mémoire tampon qui va stocker les écritures de secteurs de 512 octets pour combiner le tout en une écriture de 4 ko et un alignement obligatoire des partitions.

Le problème de l'alignement est simple : les outils de formatage un peu ancien placent le début d'une partition à cheval sur deux secteurs physiques de 4 ko. En cas d'écriture d'un fichier de 4 ko (taille habituelle d'un cluster sur un système de fichier), il sera donc nécessaire de faire deux écritures physiques. Pire, avec un disque dur en émulation de secteurs 512 octets, les performances seront grevées par la lecture préalable. La solution est simple : commencer le début de la partition sur un multiple de 4 ko. les outils Microsoft depuis Windows Vista SP1 et les programmes de partitionnement récents alignent correctement les partitions, mais il faut se méfier avec les anciens logiciels ou avec un système d'exploitation comme Windows XP.

Dans les faits, Seagate estime que tous ses disques durs seront passés en mode 4 ko en janvier 2011, ce qui risque de poser des problèmes avec les personnes encore sous Windows XP. Reste à voir comment Seagate va gérer l'émulation des secteurs 512 octets, Western Digital (son concurrent) ayant choisi d'utiliser un jumper à placer sur le disque pour passer en mode émulation.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • k-reda
    Citation:
    Un secteur de 512 octets nécessite en réalité plus d'espace physique : il y a 512 octets de données, 15 octets qui servent à la synchronisation des secteurs et 50 octets pour la correction d'erreur (le code ECC, qui a une efficacité dans ce cas précis de 88 %). Dans le cas où l'on doit écrire 4 ko, il y a donc 515 octets écrits en plus des données utilisables.


    65 Octets ?
  • k-reda
    ah non , m excuse , 65*8=520 o .
    j ai rien dit ...
  • boub popsyteam
    Dire qu'ils arrivent est faux, ça fait plusieurs mois qu'ils sont là (du moins chez Western Digital) ...