Comparatif : quatre disques externes d'un téraoctet

Maxtor OneTouch 4 Plus 1 To

Design

Onetouch, quatrième générationLe OneTouch 4 Plus 1 To de Maxtor est équipé d’un disque dur Seagate. Normal, puisque Maxtor appartient à Seagate depuis plus d’un an. Ce périphérique est muni de ports USB 2 et Firewire 1394a. Pas de bouton manuel on/off ici, le disque dur externe s’allume dès qu’il est connecté. Ce produit se destine clairement au grand public, puisqu’il n’est pas possible d’empiler les disques. Son aspect, qui rappelle un peu un cendrier, n’est pas déplaisant, et sa finition est plutôt soignée.

La boîte contient tous les branchements nécessaires, depuis la prise secteur jusqu’aux câbles USB et Firewire. Notez que trois autres capacités sont disponibles, 250 Go, 500 Go et 750 Go. La garantie de 5 ans prévue par Maxtor/Seagate est des plus rassurantes.

Design soigné, et symphatiqueUSB et Firewire

Exemple à ne pas suivre !

Lors de notre test, nous avons rencontré quelques souci pour récupérer le logiciel de sauvegarde de secours. En effet, avant toute chose, nous effectuons toujours un test de performance, ce qui implique qu’il faut effacer les données existantes sur le disque. Et récupérer le logiciel sur le site de Maxtor/Seagate n’est pas aisé, puisqu’il faut renvoyer un formulaire au support technique avec le numéro de série. Une bonne démarche est donc de graver ce logiciel à la première utilisation du périphérique. Cela vous permettra de l’installer ou le réinstaller sans problème si c’est nécessaire.

Logiciels

La suite logicielle fournie avec ce disque est la même que celle que nous avons déjà pu apprécier lors de notre test du Onetouch 4 Mini du même constructeur. Le Maxtor Manager permet de sauvegarder des fichiers ou des dossiers. On peut définir le type de fichier à sauvegarder et programmer la périodicité des sauvegardes. La fonction Sync, offre la possibilité de synchroniser le contenu de dossiers ou fichiers entre le OneTouch 4 et le PC hôte.

BackupChoix des dossiers et fichiers à sauvegarder
On peut également allouer des mots de passe (6 chiffres et lettres au minimum) aux fichiers traités grâce à l’outil de cryptage. L’accès au périphérique lui-même peut aussi être protégé par un mot de passe, ce qui n’est pas aussi sûr qu’un cryptage du contenu du disque. Enfin, dans l’onglet Safety Drill, l’utilisateur peut créer des images complètes et amorçables du système. La solution royale à une éventuelle défaillance du disque dur.
Protection par mot de passe ou cryptage des donnéesSynchronisation des données
SafetyDrill permet un rappel des sauvegardes à effectuer, ainsi qu’une configuration du pourcentage d’espace sur le disque dur externe à dédier à ces tâches. Enfin comme son nom l’indique (OneTouch), toutes les fonctionnalités du disque Maxtor sont commandables par le bouton du périphérique.
Safety Drill