Comparatif : quatre disques externes d'un téraoctet

Si la plupart d’entre nous savons quand mettre à jour notre processeur ou notre carte graphique, en revanche nombreux sont ceux à négliger leur disque dur et sont pris par surprise le jour ils n’ont plus d’espace pour enregistrer leurs fichiers, ou pire, lorsqu’ils perdent leurs données à cause d’une panne.

Et pourtant, le marché regorge de solutions de stockage de toutes formes et de toutes capacités à même de satisfaire tous les besoins. Par exemple, les clés USB, suffisamment petites et légères pour rester toujours dans la poche et pouvant stocker malgré cela 32 Go de données. Ou encore les disques durs portables, un peu plus encombrants, mais permettant d’emporter facilement jusqu’à 320 Go. Sans oublier bien sûr le disque dur 3,5" qui reste la clé de voûte de nos besoins de stockage. La génération actuelle de disques 3,5" propose des capacités allant de 80 Go à 1 000 Go à des prix tout à fait abordables.

Tous les fabricants de disques durs proposent des modèles d’un téraoctet (voir notre test du Samsung F1 notamment). Que ce soit Samsung, Seagate ou Western Digital, tous ont saisi l’importance du marché des disques externes. Mais à côté de ces grands noms, un certain nombre d’autres sociétés se sont lancées dans la bataille. Jouant sur le design, des fonctions plus diversifiées, elles essayent de fournir des produits plus alléchants dans la même gamme de prix. Citons par exemple Buffalo, Freecom, Iomega et Simpletech qui visent les technophiles. Ou encore LaCie qui met plutôt l’accent sur des fonctions spécifiques ou un design original.

Pour ce comparatif, nous avons reçu quatre disques durs externes, de Buffalo, Maxtor, Seagate et SimpleTech. Voyons qui est le meilleur…