Un algorithme pour déterminer l'âge et l'usure de la mémoire flash

Pour contrer le problème croissant des puces de mémoire flash contrefaites, ou plutôt réutilisées dans de nouveaux périphériques de mémoire, des chercheurs américains ont mis au point un algorithme pour tester les cellules de mémoire flash NAND. La technique est annoncée si simple qu'une application de smartphone peut la faire tourner sur sa propre mémoire.

Puce recyclée ?

Le programme peut déterminer si une puce de mémoire flash a été recyclée, ou même si elle est presque neuve, à 3 % de son espérance de vie avec une certitude totale. Quant au principe en lui-même, il est plutôt simple : plus les cellules sont utilisées, plus la mémoire mettra de temps à effacer les données stockées, c'est par ce moyen de mesure que les chercheurs parviennent à trouver de manière précise son ancienneté.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • TNZ
    Pas mal, au moins c'est pas une histoire de compteur comme sur les cartouches d'imprimantes.