Windows Phone : Adreno 205 et gyroscope

Microsoft a mis à jour les spécifications minimales de Windows Phone 7. Si jusqu'à présent, il s'agissait surtout d'imposer une configuration matérielle précise avec comme seul choix la puce Snpadragon classique (1 GHz, Adreno 200), Microsoft semble ouvrir un peu ses appareils. Car la politique de Microsoft a des défauts : si imposer une configuration matérielle permet de proposer des appareils qui sont tous efficaces, elle uniformise le parc et ne permet pas d'originalité.

Dans les nouvelles spécifications, on garde beaucoup des limites : 256 Mo de RAM et 8 Go de stockage au minimum, un écran en 800 x 480 multitouch avec au moins 4 points pris en compte et une caméra de 5 mégapixels. Les deux changements concernent l'arrivée du gyroscope, en plus de l'accéléromètre, mais surtout de plus de choix dans les processeurs. On reste en Qualcomm, mais en plus du 8x50, on trouve aussi le 8x55 et le 7x30, deux puces équipées d'un GPU Adreno 205. La limite en fréquence diminue aussi un peu, de 1 GHz à 800 MHz. Avec les Snapdragon récents, la partie graphique des smartphones Windows Phone 7 devrait être nettement plus rapide, ce qui est un plus dans les jeux.

Reste à voir si les fabricants de smartphones arriveront à démarquer leurs produits avec les nouvelles possibilités offertes.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • ultrabill
    Avec Windows Phone 7, les OEMs ont trouvé une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent...
  • wince
    CQFD ultrabill ;)
  • Mictateur
    Tant qu'ils ne sortent pas trop de smartphones avec 8 Gio de stockage comme la première génération... :pfff:
    Sinon, surprise : ils n'imposent pas de caméra frontale !