Accueil » Actualité » Asetek lance le Vapochill Micro

Asetek lance le Vapochill Micro

Comme à son habitude, Asetek mettait tout d'abord bien en évidence sur son stand une machine largement overclockée (Vapochill + Waterchill), avec un Prescott tournant à un peu plus de 5000 MHz. Sans vouloir passer pour un gros blasé, j'irais jusqu'à dire que cette machine donnait plus l'impression d'une opération marketing qu'autre chose : le PC ne tournait qu'en idle, TwinMOS avait dans son stand une machine bien plus rapide/overclockée, et les performances auraient été autrement meilleures pour les joueurs (la cible principal de ce type de PC après tout) avec un Athlon 64 et un SLI de GeForce 6800 Ultra. Mais peut-être que nVidia ne voulait mettre plus d'une certaine somme pour figurer sur la pancarte. Bref, passons plutôt au nouveau produit présenté sur le stand, le Vapochill Micro.

Comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'un simple ventirad à heatpipe. Asetek utilise le terme Vapochill en référence à son unité fétiche à changement de phase, mais très franchement le fonctionnement de ce ventirad en est si éloigné qu'on ne voit pas trop quel rapprochement pourrait être fait. Certes, les heatpipes utilisent bien eux aussi le principe du changement de phase, mais en l’absence de compresseur la comparaison ne tient pas.

Comme le précise la page produit, une des particularités du Vapochill Micro réside dans le contact direct du heatpipe avec le CPU, alors que sur les ventirads actuels, les heatpipes ne sont réellement en contact qu'avec la base en cuivre du ventirad. Ensuite, le heatpipe se divise en trois colonnes traversées par des ailettes en aluminium peu larges. Un ventilateur de 8 cm vient refroidir le tout. Son prix public est de seulement 33 €, et la disponibilité est attendue pour début mai.