Accueil » Actualité » Assassin’s Creed: Origins, 40 % du CPU utilisé par le nouveau DRM de Denuvo ?

Assassin’s Creed: Origins, 40 % du CPU utilisé par le nouveau DRM de Denuvo ?

Ça ne va pas en s’arrangeant…

Image 1 : Assassin's Creed: Origins, 40 % du CPU utilisé par le nouveau DRM de Denuvo ?Assassin’s Creed: OriginsSelon Dark Side of Gaming, les tests du group Revolt montreraient que la nouvelle protection antipiratage de Denuvo utilisée dans Assassin’s Creed: Origins augmenterait la charge du CPU de 30 % à 40 %, selon les configurations. Il est très difficile de confirmer cette information, puisqu’une version du jeu sans DRM n’est pas officiellement disponible et qu’Ubisoft se refuse pour l’instant à tout commentaire.

Déjà vu

Ce ne serait pas la première fois que le DRM plomberait les performances, comme on a pu le voir sur Doom en début d’année. De plus, le titre utilise une nouvelle version du système de protection qui a le grand avantage de ne pas avoir encore été cassée. En revanche, si l’information est confirmée, cela signifierait que le nouveau DRM serait très mal optimisé et qu’il pourrait causer des ralentissements importants sur les PC les moins puissants.