Accueil » Actualité » Asus aussi utilise la Lucid Hydra

Asus aussi utilise la Lucid Hydra

Comment fonctionne la puce Lucid ?

En simplifiant, le SLI et le Crossfire X travaille en divisant le rendu entre deux (ou plus) cartes. C’est le pilote qui effectue la division des tâches, après traitement des commandes de l’API, et deux modes existent : soit on divise l’image en x morceaux, soit on travaille en donnant une image par GPU, en alternance.  Avec la puce Lucid, la distribution se fait avant le passage dans le pilote, au niveau de l’API, en analysant les appels à cette dernière. Au lieu d’envoyer une partie de l’image, on envoie une partie des commandes à chaque GPU et le pilote Lucid reconstruit le tout. Notons que Windows 7 est obligatoire pour le mode utilisant plusieurs GPU différents, car il permet de lancer deux pilotes graphiques en même temps (contrairement à Vista, par exemple).

ApImage 1 : Asus aussi utilise la Lucid Hydrarès MSI (avec la Big Bang Fuzion) ce serait au tour d’Asus de proposer une carte mère équipée de la puce Hydra de chez Lucid. Cette dernière, pour rappel, permet de combiner différentes cartes graphiques pour améliorer la puissance de calcul. Elle est capable de prendre en charge deux cartes NVIDIA (équivalent du SLI), deux cartes AMD (équivalent du CrossFire X) mais aussi des combinaisons plus atypiques comme deux cartes de la même marque, mais de modèles différents (une GeForce GTX 480 et une GTX 285, par exemple) et même deux cartes de constructeurs différents (comme une GeForce GTX 470 et Radeon HD 5870). C’est donc une puce assez intéressante qui permet surtout aux utilisateurs de processeurs AMD de goûter au SLI sans devoir se procurer une rare et coûteuse carte mère à base de chipset NVIDIA.

Pour accompagner la puce en question, la Crosshair IV Extrême d’Asus disposera a priori de cinq emplacements PCI-Express 16x (avec un système de switch pour la distribution des lignes), d’un chipset 890FX (et donc du SATA 6 gigabits/s), d’une alimentation interne adaptée à l’overclocking extrême et même d’une puce Bluetooth permettant de régler les paramètres de la carte mère à distance, depuis un smartphone ou un autre PC.

Pas de date de sortie pour cette carte mère d’exception.