Accueil » Actualité » Asus travaille sur l’EFI

Asus travaille sur l’EFI

Après MSI, c’est au tour d’Asus de travailler sur un remplacement du traditionnel BIOS (datant du début des années 80) par une technologie plus récente, l’EFI. Ce remplaçant du BIOS a déjà été adopté par Apple (depuis 2006) et par les machines à base d’Itanium (notamment). Plus simple à programmer (il est conçu en C, contre de l’ASM x86 pour le BIOS) et plus « user friendly », l’EFI est pour le moment supporté par Windows Vista, 7, Linux et (évidemment) Mac OS X. Pour les autres systèmes, plus anciens, la majorité des implémentations intègrent un émulateur de BIOS.

EFI en action

Outre le fait de proposer une interface plus actuelle (comme celle que l’on peut voir dans la vidéo), l’EFI permet aussi de prendre en charge le schéma de partitions GUID, nécessaire pour prendre en charge de façon simple les (futurs) disques durs de plus de 8 To et les partitions de plus de 2 To : le schéma MBR classique limite les disques à 8 To, avec quatre partitions de 2 To.

Notons qu’une bêta d’un EFI pour la P5Q Deluxe existe.