Accueil » Actualité » Atari se remet sur les rails

Atari se remet sur les rails

Alors que l’on pensait la filiale du groupe français de jeux vidéos Infogrames perdue (Infogrames avait évoqué la possibilité de cesser l’activité de sa filiale), celle-ci vient d’annoncer une forte réduction de sa perte trimestrielle grâce notamment à des réductions de coûts et à des cessions d’actifs. Et même si on peut d’ores et déjà exclure la présence de jeux Atari pour la sortie de la PS3, l’annonce de jeux dès 2007 sur cette nouvelle plateforme rassure quelque peu.

Les résultats : un perte divisée par 4 !

D’un point de vue des résultats, la société accuse une perte de de 7,1 millions de dollars contre une perte de 32,8 millions, soit une perte 4,5 fois moindre par rapport à la même période de l’exercice précédent. Le Chiffre d’affaires s’établit quant à lui à 19,5 millions de dollars, soit une baisse de 18%. Mais cette baisse de chiffre d’affaires est notamment due à la vente des filiales Timeshift et Stuntman, la firme semble donc sur le bon chemin.

« Les résultats de nos initiatives »

Selon le PDG d’Atari, Bruno Bonnell : « Nous commençons à voir les résultats de nos initiatives précédemment annoncées en matière d’économies de coûts, étant donné que nous avons réduit de 32% nos dépenses générales et administratives sur le premier trimestre de notre exercice 2007 ». Atari s’était récemment séparé de 20% environ de ses effectifs pour reussir son pari : revenir aux bénéfices. Cette tache n’est pas encore terminée, mais les actions entreprises par sa maison-mère Infogrames semblent bel et bien porter leurs fruits.