Accueil » Actualité » ATI perd des parts de marché

ATI perd des parts de marché

La croissance du marché des processeurs graphiques (hausse trimestrielle de 5,2 % et 11,2 % sur un an) n’a pas profité à ATI qui a perdu des parts de marché au troisième trimestre 2006.

Globalement

Selon la dernière étude trimestrielle de Jon Peddie Research, ATI a vu ses parts de marché globales passer de 28 % à 23 % entre le deuxième et le troisième trimestre 2006. ATI reste toutefois le deuxième fournisseur de solutions graphiques, loin derrière Intel qui détient toujours 40 % de parts de marché, mais il est désormais talonné par NVIDIA, qui n’est plus qu’à 1 point d’ATI, avec 22 % de parts de marché.

Le marché des solutions graphiques mobiles

ATI a perdu du terrain sur tous les segments si l’on croit l’analyste, la plus grosse baisse étant observée sur le marché des GPU mobiles. Entre le deuxième et le troisième trimestre 2006, les parts de marché d’ATI sont passées de 63 % à 47 %, tandis que NVIDIA gagnait 16 % pour atteindre 53 % de parts de marché. Globalement, sur le segment mobile (GPU et chipsets intégrés) ATI limite la casse et ne perd que 7 % de parts de marché sur les 31 % qu’il détenait au deuxième trimestre. De son coté NVIDIA gagne plus de 8 % et occupe désormais 19 % du marché.

Le segment des PC de bureau

Sur le segment des PC de bureau, processeurs et chipsets intégrés confondus, les produits NVIDIA occupent 25 % du marché, trois points devant ATI. L’écart est encore plus important sur le segment des processeurs graphiques, puisque NVIDIA et ATI détiennent respectivement 57 % et 43 % de parts de marché.

Selon Jon Peddie Research, cette contre-performance d’ATI pourrait être en partie liée à son rachat par AMD. Toutefois, une éventuelle défiance du marché n’explique pas tout, car L’ex firme canadienne avait déjà commencé à perdre du terrain face à NVIDIA au deuxième trimestre 2006 bien avant l’annonce du rachat en juillet 2006. Le trimestre en cours et le trimestre à venir (durant lequel sera sans doute lancé le R600), constitueront des tests plus significatifs.