Accueil » Actualité » Aucun lien entre smartphone et cancer, selon des chercheurs australiens

Aucun lien entre smartphone et cancer, selon des chercheurs australiens

Après avoir passé près de 35 000 personnes en revue pendant plus de 20 ans, des chercheurs australiens affirment qu’il n’y a aucun lien entre les cancers du cerveau et les téléphones portables.

Image 1 : Aucun lien entre smartphone et cancer, selon des chercheurs australiensLes smartphones ne donnent pas le cancer du cerveau
Une étude australienne publiée dans la revue International Journal of Cancer Epidemiology affirme aujourd’hui que les radiations issues des téléphones portables ne favorisent pas l’apparition de cancers du cerveau. Les chercheurs ont suivi 19 858 hommes et 14 222 femmes atteintes d’un cancer du cerveau entre 1982 et 2012 et la pénétration des téléphones mobiles dans le pays entre 1987 et 2012.

Pour en savoir plus :
Ondes électromagnétiques : à quoi sommes nous vraiment exposés ?

Le mot de la fin ?

Le papier explique que le taux de cancers du cerveau parmi toutes les tranches d’âge est resté stable depuis 1987. Les scientifiques ont remarqué une hausse des cancers du cerveau chez les plus de 70 ans, mais cette augmentation a démarré 5 ans avant l’introduction des téléphones portables en Australie. L’étude explique que cette tendance est liée à d’autres facteurs, comme une amélioration des outils permettant de détecter ce type de cancer. Le grand mérite de cette étude est qu’elle porte sur un nombre bien plus conséquent de sujets et sur une période nettement plus longue que d’anciennes études françaises sur le sujet.