Accueil » Dossier » Batteries de rechange pour smartphones : on les a fait fondre ! » Page 4

Batteries de rechange pour smartphones : on les a fait fondre !

1 : Des contrefaçons authentiquement dangereuses 2 : Aux tests électriques, c'est l'hécatombe 3 : L'autopsie révèle une vaste arnaque à l'étiquette

Conclusion : attention aux petites économies !

Image 1 : Batteries de rechange pour smartphones : on les a fait fondre !

Nos tests sont-ils trop exigeants ?

Au vu de ces résultats alarmants, on peut se demander si nos conditions de test ne sont pas trop exigeantes. Malheureusement non. Dans les conditions de la norme IEC 61960, une batterie conforme met 5 heures à se décharger. Dans le cadre d’un usage intensif (une session de jeu, un guidage permanent par GPS) il n’est pas rare de voir les smartphones s’épuiser plus vite encore que cela. Considérez en plus ceci : un courant de 500 mA sous une tension de 3,7 V équivaut à une puissance consommée de 1,85 W. Un smartphone haut de gamme actuel peut consommer en pointe autour de 4 W. Nos tests sont donc plutôt indulgents.

Notre question de départ était simple : peut-on acheter en confiance une batterie de remplacement à prix plancher auprès de revendeurs interlopes ? La réponse est tout aussi simple : NON ! Sur les quatre batteries que nous avons achetées, aucune n’est conforme. Une seule est utilisable, mais offrirait une aussi mauvaise autonomie qu’une batterie d’origine usée. Pire, deux batteries se sont révélées dangereuses, ayant partiellement fondu en fonctionnement. Nos tests ayant été faits hors d’un smartphone, il n’y a pas eu de gros dégâts, mais les cas de smartphones ayant explosé ou brûlé à cause de leur batterie ne sont malheureusement pas rares.

Notre échantillon de quatre batteries ne prétend évidemment pas être représentatif des très nombreuses références disponibles à l’achat via internet. Nous le considérons néanmoins révélateur, car nous l’avons constitué sans aucune précaution ni a priori. Nous n’avons pas cherché les annonces les plus louches ou les produits les moins chers. Nous avons pris l’exemple d’une batterie de smartphone Samsung, car c’est encore le premier vendeur mondial. Le hasard nous a peut-être été défavorable, d’autres marques sont peut-être moins ciblées par les contrefacteurs, mais il nous paraît plus prudent de ne pas tenter l’aventure des batteries « pas chères, sur ebay ».

Si vraiment vous préférez essayer de gagner quelques euros, nous ne pouvons que vous recommander la plus grande prudence. Avant d’installer la nouvelle batterie dans votre smartphone, n’hésitez pas à l’examiner attentivement : soulever l’étiquette avec précaution ne met pas en danger la batterie et permet de découvrir les plus grosses supercheries. Puis, avant de glisser votre smartphone au fond de votre poche toute une journée, valider son bon fonctionnement via quelques cycles de charge/décharge à l’air libre, sous surveillance.

Sommaire :

  1. Des contrefaçons authentiquement dangereuses
  2. Aux tests électriques, c'est l'hécatombe
  3. L'autopsie révèle une vaste arnaque à l'étiquette
  4. Conclusion : attention aux petites économies !