Accueil » Actualité » Batteries Sony : le problème était connu

Batteries Sony : le problème était connu

Dell et Sony seraient au courant depuis environ 10 mois du problème qui touche les batteries du second. En effet, selon InfoWorld, qui rapporte les paroles de Rick Clancy, porte-parole de Sony, les deux sociétés se seraient contactées à deux reprises à ce sujet, une fois en octobre 2005 et une autre fois en février 2006.

Un problème de conception

La présence de petites particules métalliques dans la solution chimique des batteries Lithium-Ion fabriquées par Sony pouvait provoquer un dysfonctionnement, voire la surchauffe de certaines batteries, et c’est effectivement ce qui s’est passé dans des portables Dell. Ce dernier avait déjà expérimenté ce genre de problèmes en décembre 2005 avec certaines de ses batteries et avait procédé à une campagne de rappel de quelque 22 000 unités.

Solution : correction mais pas de rappel

Suite à ces entretiens, Sony a donc décidé de modifier ses méthodes de production afin de réduire la quantité de ces particules, mais aussi leur taille. Par contre, le fabricant, considérant que le risque était plus que minime, a décidé de ne pas faire de rappel. Le porte-parole précise : « Nous n’avons eu la confirmation de ces incidents que très récemment. Nous avons reçu des rapports, mais ne savions pas s’ils n’étaient pas liés à des situations environnementales plutôt qu’aux batteries elles-mêmes ». De son côté, le porte-parole de Dell ne se prononce pas les entretiens, mais admet que la société était au courant que Sony avait changé sa méthode de fabrication pour corriger ces problèmes.

Ces aveux tardifs ont sans doute été provoqués par l’enquête de la Consumer Product Safety Commission (voir notre nouvelle « Dell, Apple, Lenovo et les batteries Sony ») sur les batteries de Sony. Ce manque de précautions risque de coûter très cher au constructeur nippon puisque les experts estiment que ce rappel lui coutera plus de 250 millions.

Image 1 : Batteries Sony : le problème était connu