Accueil » Dossier » Battlefield 3 : quelles performances ?

Battlefield 3 : quelles performances ?

1 : Introduction 2 : Configuration de test 3 : Cartes graphiques Nvidia : qualité élevée 4 : Cartes graphiques Nvidia : qualité faible 5 : Cartes graphiques Nvidia : post-processing et MSAA 6 : Cartes graphiques Nvidia : SLI 7 : Cartes graphiques Nvidia : matériel nécessaire pour la qualité ultra 8 : Cartes graphiques AMD : qualité élevée 9 : Cartes graphiques AMD : qualité faible 10 : Cartes graphiques AMD : post-processing et MSAA 12 : Cartes graphiques AMD : matériel nécessaire pour la qualité ultra 13 : Importance du CPU 14 : Conclusion

Cartes graphiques AMD : CrossFire

La partie la plus frustrante de la préparation de ce comparatif a consisté à passer une journée entière à tenter de trouver une solution aux problèmes posés par les cartes graphiques AMD en CrossFire. Après avoir changé d’alimentation, de cartes graphiques, de SSD, d’emplacement sur la carte-mère, et avoir réinstallé Windows, nous avons bien failli jeter l’éponge, tant rien ne semblait résoudre la situation. Nous avons alors eu l’idée de changer de barrettes de mémoire, ce qui, à notre grande surprise, nous a permis de procéder à nos tests : au lieu de planter au lancement du jeu, les configurations CrossFire n’ont plus planté que lors du changement de résolution ou, parfois, lors du chargement du niveau.

Après une longue nuit passée à redémarrer Battlefield 3 à chaque changement de résolution, nous avons finalement obtenu des résultats pour nos quatre configurations : deux Radon HD 6990 (quatre GPU, oh yeah !), deux 6970, deux 6950 et deux 6870.

1680 x 1050

Image 1 : Battlefield 3 : quelles performances ?

1920 x 1080

Image 2 : Battlefield 3 : quelles performances ?

2560 x 1600

Image 3 : Battlefield 3 : quelles performances ?

Les Radeon HD 6990 sont de véritables monstres de puissance : elles permettent d’atteindre les limites du jeu (et non du CPU) en 1680 x 1050 et 1920 x 1080, soit 200 images/s ! Bien évidemment, la différence entre la configuration à une carte et le CrossFire n’est guère impressionnante à ces résolutions, mais c’est uniquement parce que le titre n’est pas capable d’aller plus vite. En 2560 x 1600, cependant, les deux GPU supplémentaires génèrent 90 % de performances supplémentaires par rapport à la configuration mono-carte.

Avec les autres cartes, le CrossFire permet d’obtenir entre 83 et 97 % de performances supplémentaires, ce qui est réellement phénoménal au regard des problèmes qu’AMD rencontrait avec les modèles antérieurs aux Radeon HD 6000. Bref, les performances sont au rendez-vous ; il ne reste plus qu’à améliorer la stabilité des pilotes dans Battlefield 3. Nous savons que certains de nos lecteurs rencontrent eux aussi des problèmes liés au CrossFire, alors que de nombreux autres n’ont aucun souci.

Évolution des performances en pourcentage (CrossFire contre configuration normale)

Image 4 : Battlefield 3 : quelles performances ?

Image 5 : Battlefield 3 : quelles performances ?

Image 6 : Battlefield 3 : quelles performances ?

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration de test
  3. Cartes graphiques Nvidia : qualité élevée
  4. Cartes graphiques Nvidia : qualité faible
  5. Cartes graphiques Nvidia : post-processing et MSAA
  6. Cartes graphiques Nvidia : SLI
  7. Cartes graphiques Nvidia : matériel nécessaire pour la qualité ultra
  8. Cartes graphiques AMD : qualité élevée
  9. Cartes graphiques AMD : qualité faible
  10. Cartes graphiques AMD : post-processing et MSAA
  11. Cartes graphiques AMD : CrossFire
  12. Cartes graphiques AMD : matériel nécessaire pour la qualité ultra
  13. Importance du CPU
  14. Conclusion