Accueil » Dossier » Bien refroidir son boîtier » Page 12

Bien refroidir son boîtier

1 : Introduction 2 : Refroidissement : notions de base 3 : Configuration du test 4 : Positionnement de l'alim et choix du boitier 5 : Dissipateur : installation à la verticale 6 : Dissipateur : installation à l’horizontale 7 : Optimisation du flux d’air : erreurs courantes 8 : Installation avec le ventirad box 9 : Refroidissement des disques durs 10 : Relevés de température 11 : Ventilation des cartes graphiques

Conclusion

Ceux qui parmi nous ont déjà monté plusieurs configurations trouveront peut-être cet article trop simple et les erreurs exposées trop évidentes pour être commises, mais honnêtement, qui n’en a jamais fait ?

Image 1 : Bien refroidir son boîtier

Encore une fois, il est crucial de penser au refroidissement avant d’acheter les composants : le choix d’un boîtier optimisé en ce sens nous semble être la première chose à faire, après quoi il faut s’assurer de la compatibilité physique entre les composants pour éviter de se retrouver avec un dissipateur trop volumineux pour rentrer dans tel boitier, ou encore un espacement insuffisant des ports PCI-E entre les cartes graphiques.

D’autre part, il ne faut pas tirer une croix sur certaines solutions de refroidissement même si elles ont quelques années : on pense tout particulièrement aux ventilateurs latéraux des boitiers qui permettent de dissiper une partie de la chaleur dégagée par une/des carte(s) graphique(s).

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Refroidissement : notions de base
  3. Configuration du test
  4. Positionnement de l'alim et choix du boitier
  5. Dissipateur : installation à la verticale
  6. Dissipateur : installation à l’horizontale
  7. Optimisation du flux d’air : erreurs courantes
  8. Installation avec le ventirad box
  9. Refroidissement des disques durs
  10. Relevés de température
  11. Ventilation des cartes graphiques
  12. Conclusion