Accueil » Dossier » Bien refroidir son boîtier » Page 8

Bien refroidir son boîtier

1 : Introduction 2 : Refroidissement : notions de base 3 : Configuration du test 4 : Positionnement de l'alim et choix du boitier 5 : Dissipateur : installation à la verticale 6 : Dissipateur : installation à l’horizontale 7 : Optimisation du flux d’air : erreurs courantes 9 : Refroidissement des disques durs 10 : Relevés de température 11 : Ventilation des cartes graphiques 12 : Conclusion

Installation avec le ventirad box

Les ventilateurs fournis par AMD et Intel avec leurs processeurs version boîte ne brillent pas par leur efficacité, ce qui s’explique notamment par le fait que leur flux d’air est perpendiculaire par rapport à celui des boitiers. S’il fallait leur trouver un bon point en dehors de leur coût quasi-nul, ce serait l’air envoyé sur les composants autours du processeur pourvu qu’il ne soit pas trop chaud.

Comme nous l’avions vu il y a 3 ans, Intel détient la palme du pire dissipateur qui soit passé entre nos mains. Cependant, les dissipateurs box d’AMD ne valent pas mieux : celui de notre Athlon 64 FX-62 arrive tout juste à maintenir le processeur stable lorsque celui-ci affiche un TDP de 125 Watts, au prix d’un bruit insupportable à 6000 tr/min.

Image 1 : Bien refroidir son boîtier

La configuration ci-dessus ne bénéficie pas d’un flux d’air suffisant : pas de ventilation arrière, de même que la carte graphique bloque une partie de la convection naturelle.

Image 2 : Bien refroidir son boîtier

Le Corsair Graphite 600T permet par contre d’extraire l’air chaud par l’arrière ainsi qu’au sommet.

Image 3 : Bien refroidir son boîtier

Optimiser le flux d’air grâce à la ventilation latérale

La présence d’un ventilateur latéral prend tout son sens lorsque l’on a un dissipateur parallèle à la carte mère vu que l’air frais est dirigé directement sur le dissipateur est les composants alentours, dont la carte graphique par exemple.

Image 4 : Bien refroidir son boîtier

Image 5 : Bien refroidir son boîtier

Pour peu que l’on apprécie leur esthétique tape à l’œil, on peut opter pour le LC-Power Titus et son gros ventilateur latéral à faible rotation …

Image 6 : Bien refroidir son boîtier

… ou encore un modèle avec deux ventilateurs 12 cm comme l’Enermax Hoplite :

Image 7 : Bien refroidir son boîtier

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Refroidissement : notions de base
  3. Configuration du test
  4. Positionnement de l'alim et choix du boitier
  5. Dissipateur : installation à la verticale
  6. Dissipateur : installation à l’horizontale
  7. Optimisation du flux d’air : erreurs courantes
  8. Installation avec le ventirad box
  9. Refroidissement des disques durs
  10. Relevés de température
  11. Ventilation des cartes graphiques
  12. Conclusion