Accueil » Actualité » Bientôt des transistors en molybdénite

Bientôt des transistors en molybdénite

Image 1 : Bientôt des transistors en molybdénite

Des chercheurs viennent de découvrir que la molybdénite — un minerai composé de MoS2 et de traces d’autres métaux — pourrait remplacer le silicium dans les prochaines générations de transistors. En effet, alors que le graphène était pressenti comme le successeur officiel du silicium, la molybdénite semble aussi efficace et — gros avantage — disponible en quantité à l’état naturel, alors que le graphène est compliqué à fabriquer.

Pour faire simple, un feuillet bidimensionnel de molybdénite de 0,65 nanomètre est un excellent semi-conducteur, alors que dans les mêmes conditions, le silicium se limite à 2 nanomètres. Les chercheurs expliquent qu’il est déjà possible de produire des transistors en molybdénite et que la consommation en veille est 100 000 fois moins élevée qu’avec des transistors en silicium, ce qui paraît un rien exagéré.

Reste à voir quand la molybdénite débarquera dans nos machines.