Accueil » Actualité » Bilan de l’administration électronique dans le monde

Bilan de l’administration électronique dans le monde

La France est classée par l’ONU au huitième rang mondial en terme d’avancée de son administration électronique. La conclusion du rapport des Nations Unies intitulé « Rapport Mondial 2003 sur le secteur public – Le E-gouvernement à la croisée des chemins » est accablant : « Seul un très faible nombre de pays a opté pour l’utilisation d’applications d’E-gouvernement, et ils sont encore moins nombreux à les employer pour renforcer la participation des citoyens ».

Les applications auquel le compte-rendu se rapporte sont par exemple le remplissage de sa déclaration de revenus en ligne ou la consultation de l’opinion publique via Internet. L’ONU constate que, dans la plupart des cas, les services proposés par l’administration aux citoyens dans l’optique de faciliter leurs démarches ou de recueillir leur opinion sont très rudimentaires. Cependant, la tendance à adopter les services en lignes se confirme, d’après le secrétaire général adjoint aux Nations Unies, Jose Antonio OCAMPO pour les affaires économiques et sociales : « De nombreux gouvernements se tournent vers les services en ligne pour diminuer la paperasserie ou pour développer leur infrastructure numérique ». Le secrétaire adjoint ajoute : « Mais nous voyons aussi l’Internet comme un moyen de faire progresser et de consolider les valeurs de transparence et de démocratie dans la pratique générale des administrations publiques. »

Le classement établi par le rapport s’intéresse tout particulièrement à vingt états, dont il établi le classement : Le Royaume Uni arrive en première position, suivi par les États-unis puis le Canada et le Chili ex-aequo en troisième position. Plus bas dans le classement, on trouve les pays suivants : Estonie, Nouvelle-Zélande, Philippines. La France et les Pays-Bas se partagent la huitième position. En bas du classement, on retrouve l’Australie, le Mexique, l’Argentine, l’Irlande et la Suède (ex-aequo), puis l’Allemagne, la Corée du Sud, l’Italie à égalité avec Singapour et la Suisse, puis enfin le Danemark.