Accueil » Actualité » Bilan des tests des iPhone 6 : meilleur LCD, meilleur SoC, meilleur appareil photo

Bilan des tests des iPhone 6 : meilleur LCD, meilleur SoC, meilleur appareil photo

La disponibilité en boutique des iPhone 6 et iPhone 6 Plus a enfin permis la réalisation de véritables tests, et pas seulement des prises en mains très superficielles parues mardi dernier. Et même si cela fera sans doute hurler certains opposants farouches à Apple, ces tests sonnent comme un concert de louanges pour les derniers iPhone.

Le processeur le plus rapide

Commençons par jeter un oeil aux performances. Nos confrères d’Anandtech et Ars Technica les ont mesurées. Qu’en ressort-il ? Que le SoC A8 est devant tous les autres smartphones du marché, tout simplement. Les tests de navigation (Sunspider, Octane, WebXPRT), les tests synthétiques (Geekbench) ou les tests graphiques (3D Mark, GFX Bench) donnent les nouveaux iPhone 6 vainqueurs, souvent largement.

Image 1 : Bilan des tests des iPhone 6 : meilleur LCD, meilleur SoC, meilleur appareil photo

Dans le détail, ils livrent des enseignements intéressants. Geekbench confirme les données d’Apple avec un A8 25 % plus rapide que l’A7. Geekbench met également en évidence la supériorité de l’architecture Cyclone d’Apple. Chaque coeur de l’A8 est environ 75 %plus performant qu’un coeur Krait 400 des Snapdragon 800/801 de Qualcomm. Et cela avec une fréquence environ 75 % moindre (1,4 GHz contre 2,3 à 2,5 GHz).

Image 2 : Bilan des tests des iPhone 6 : meilleur LCD, meilleur SoC, meilleur appareil photo

GFX Bench permet aussi de faire la part des choses entre les performances théoriques et l’expérience utilisateur. En effet, en puissance graphique brute, l’A8 est environ 50 % plus rapide que l’A7 et 50 % plus rapide que les Snapdragon 800/801 (il est ainsi équivalent au Snapdragon 805). Mais en pratique, il vaut mieux jouer sur un iPhone 6 que sur un iPhone 6 Plus. En effet ce dernier possède un écran de plus haute résolution réclamant plus de puissance. Notez enfin qu’Apple est encore loin d’égaler le Tegra K1 de Nvidia : le futur iPad Air changera peut-être cette donne, mais pour le moment Nvidia est roi des tablettes.

Des performances qui durent

Un autre point testé par Ars Technica est la tenue des performances dans le temps. Lors de sa conférence, Apple avait mis en avant l’excellence des iPhone 6, qui maintiendrait le même niveau de puissance indéfiniment, au contraire des smartphones concurrents obligés de réduire leur performance après quelques minutes d’utilisation.

Image 3 : Bilan des tests des iPhone 6 : meilleur LCD, meilleur SoC, meilleur appareil photo

Ars Technica ne valide pas totalement cette vision idyllique, mais relève tout de même un net progrès par rapport à l’iPhone 5s. L’iPhone 6 maintient sa fréquence de base de 1,4 Ghz pendant une minute puis descend brutalement à 1,3 GHz et baisse ensuite graduellement jusqu’à environ 1,2 GHz, valeur qu’il tient jusqu’à 15 minutes. L’iPhone 6 Plus, lui, semble pouvoir tenir indéfiniment 1,1 GHz environ. Par comparaison, le 5s se maintient à environ 1 GHz pendant 10 minutes puis doit chuter à 800 MHz. 

Le meilleur écran (quoique)

Selon Apple, les iPhone 6 et 6 Plus sont équipés d’écrans encore meilleurs. Et en effet, selon l’analyse de Displaymate, ils possèdent les meilleurs écrans LCD du marché. Tempérons quelque peu cet enthousiasme avec les résultats des tests de nos confrères des Numériques, qui sont moins bons tout en restants dans le haut de panier. Ainsi, quand Displaymate mesure une luminosité maximum de 530 cd/m2, Les Numériques mesurent 430 cd/m2. Pour le contraste, Displaymate obtient 1591:1, Les Numériques 986:1. Si l’on écarte un problème de protocole de test, ces différences peuvent tout à fait s’expliquer par la variabilité de la qualité des écrans. Apple a souvent recours à plusieurs fournisseurs, qui ne délivrent pas toujours le même produit. 

Le meilleur appareil photo

De prime abord, la stagnation de la résolution de l’appareil photo des iPhone 6/6 Plus peut décevoir, quand les concurrents sont à 16, 20 ou 41 MPix, avec des capteurs plus gros. Mais la résolution brute ne fait pas tout. Les rayons X de Chipworks, à nouveau, montrent qu’Apple utilise la dernière génération de capteurs Sony à la fois rétroéclairés (BSI) et empilés (Stacked CMOS). Le capteur réalise aussi l’autofocus par détection de phase sur un certain nombre de pixels dédiés. Et c’est une réussite selon les experts de Dxomark. Même si d’autres smartphones (notamment le Galaxy S5) emploient une technologie similaire, l’autofocus des iPhone 6 serait un cran au-dessus, plus rapide, plus fiable. Le niveau de bruit serait également parmi les plus bas. Les capteurs mieux définis comme celui du S5 gardent toutefois l’avantage en niveau de détail. Globalement Dxomark place les deux derniers iPhone en tête de son classement, assez largement.

L’autonomie

Terminons par un bilan sur l’autonomie. Il nous faut ici bien distinguer l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus, le second ayant une batterie 60 % plus grosse que le premier. Les résultats diffèrent largement selon l’origine du test. C’est un problème récurrent des tests d’autonomie, qui doivent répliquer un usage typique d’un smartphone, sans que personne ne soit en mesure de définir ce qu’est un tel usage. Chez Anandtech, l’iPhone 6 termine parmi les meilleurs, avec 11,5 h d’autonomie contre à peine 9 pour l’iPhone 5s (+ 28 %). Au contraire, Ars Technica mesure une baisse de 7 % par rapport à l’iPhone 5s. Phone Arena penche pour une amélioration de 6,6 %.

Il n’est pas plus facile de conclure sur le 6 Plus. La phablette d’Apple est créditée de 13,7 h d’autonomie par Anandtech, largement devant le Galaxy S5 (10 h), le Galaxy Note 3 (10 h), le HTC M8 (11 h) ou le LG G3 (≈ 8 h). Ars Technica le place au contraire 4 % derrière le S5 ou le HTC One M8. C’est aussi le classement obtenu par Phone Arena avec un écart un peu plus grand (15 %).