Accueil » Actualité » Bolloré télécom devient un poids lourd du Wimax en France

Bolloré télécom devient un poids lourd du Wimax en France

On continue dans l’actualité du Wimax. Après le lancement du premier réseau européen hier, c’est Bolloré Télécom qui fait parler de lui en rachetant de nombreuses licences régionales.

20 licences sur 22

En 2006 l’ARCEP avait attribué des licences WiMAX régionales. À cette époque Bolloré Télécom en avait raflé 12, couvrant donc 12 des 22 régions françaises. Son concurrent HDRR (un consortium créé lors de l’appel à candidatures pour les licences Wimax, qui regroupe TDF (majoritaire à 90%), LD collectivités, filiale de SFR, et Axione) en avait lui obtenu 11. Considérant que seul un opérateur d’envergure nationale peut s’imposer sur le marché du Wimax, HDRR a décidé de revendre finalement 8 de ses 11 licences à Bolloré. Ne manquent plus à ce dernier que l’Alsace et la Bourgogne. Les licences de ces régions sont détenues par les pouvoirs publics, Bolloré Télécom pourrait donc trouver un accord d’exploitation.

Bon, ok, et c’est pour quand ?

La transaction doit encore recevoir l’aval de l’ARCEP. Si elle va à son terme, la France aura deux opérateurs Wimax d’envergure nationale : Bolloré Télécom et Free (qui lui avait obtenu l’unique licence nationale). Peut-être sera-ce l’évènement qui provoquera le déploiement massif du Wimax en France ?