Accueil » Actualité » Bouygues propose 14,5 milliards d’euros pour SFR

Bouygues propose 14,5 milliards d’euros pour SFR

Image 1 : Bouygues propose 14,5 milliards d'euros pour SFR

Qui donc rachètera SFR ? Le second opérateur français, officiellement mis en vente par sa maison mère Vivendi avait donné jusqu’à hier soir à ses éventuels repreneurs pour faire connaître leur offre. Bouygues Telecom a attendu le dernier moment, mais a tenu les délais. Le troisième opérateur a par ailleurs rendu son offre publique, au contraire de Numericable.

Bouygues Telecom propose de racheter SFR pour une valeur de 14,5 milliards d’euros, soit a priori plus que Numericable. Bouygues Telecom multiplie les promesses pour séduire les actionnaires de Vivendi et le gouvernement français. Ainsi, Bouygues estime que la fusion permettrait au nouveau groupe de doubler ses investissements dans le déploiement de la fibre optique promet par ailleurs de protéger l’emploi. Surtout, la fusion pourrait se faire en préservant les emplois actuels (Bouygues promet « aucun départ contraint »).

Le nouvel ensemble deviendrait le plus gros opérateur français sur le mobile avec 32 millions de clients et le second sur le fixe (7 millions de clients). Industriellement, cette fusion s’inscrirait dans la lignée de la mutualisation des réseaux SFR et BT déjà lancée en fin d’année dernière. Financièrement, Bouygues « offre à Vivendi un montant de 10,5 milliards d’euros en numéraire et 46% du capital du nouvel ensemble ». Un tel montage garantirait par que la dette du futur groupe serait inférieure à celle qui résulterait du rachat par Numericable. La pérennité de l’opérateur serait ainsi mieux assurée, un point essentiel pour les pouvoirs publics.