Accueil » Actualité » Bouygues Telecom attaque Free Mobile à cause des débits 3G

Bouygues Telecom attaque Free Mobile à cause des débits 3G

Image 1 : Bouygues Telecom attaque Free Mobile à cause des débits 3GFree Mobile bride-t-il le débit de la 3G avant que ses clients n’atteignent la barre fatidique « Fair Use » des 3 Go, l’objectif étant de limiter les coûts d’itinérance chez Orange ? C’est en tout cas ce que soupçonne Bouygues Telecom qui vient d’assigner Free Mobile en justice devant le tribunal de commerce de Paris.

Free Mobile utilise pour rappel l’infrastructure 2G et 3G d’Orange pour desservir ses clients dans les zones que ses propres antennes ne couvrent pas encore. L’opérateur historique fait bien entendu payer Free Mobile pour cette location (on parle de 500 à 700 millions d’euros par an), un coût que ce dernier doit en toute logique répercuter sur le prix de ses abonnements. Selon Bouygues Telecom, le bridage des débits en en 3G – que l’opérateur de téléphonie mobile cherche à prouver via des rapports de l’UFC-Que choisir – permettrait à Free Mobile de limiter ces coûts d’itinérance et donc de continuer à proposer des prix bas.

Bouygues Telecom demande donc 100 millions d’euros de dommages et intérêts pour ce qu’il qualifie de « concurrence déloyale ». On attend la réponse de Free Mobile sur ce dossier, ainsi que la suite que donnera le tribunal de commerce de Paris.