Accueil » Actualité » Broadcom offre ses codecs VoIP

Broadcom offre ses codecs VoIP

Image 1 : Broadcom offre ses codecs VoIP

Broadcom, société spécialisée dans les puces destinées au monde des télécommunications, propose aux développeurs d’utiliser leurs codecs VoIP de façon simple et efficace : la société a placé ces derniers sous licence open source (LGPL 2.1). Les deux codecs en question, BV16 et BV32 (leurs noms dans les standards ANSI auxquels ils appartiennent), sont intégrés (de façon matérielle) dans beaucoup de produits Broadcom (puces pour les modems ADSL, téléphones Wi-Fi, etc.). Les deux codecs n’ont pas la même cible : BV32 — BroadVoice 32 — nécessite une bande passante de 32 kilobits/s et offre un taux d’échantillonnage de 16 kHz alors que le BV16 (BroadVoice 16) ne nécessite que 16 kilobits/s (et travaille en 8 kHz). Dans les faits, l’ouverture des deux codecs va permettre de standardiser les communications VoIP tout en limitant l’impact sur les performances de ce genre de communication sur des terminaux légers (comme des téléphones) si ces derniers utilisent une puce Broadcom (qui prend en charge les codecs de façon matérielle).

Notons enfin que les codecs en question sont utilisables sur la majorité des processeurs du marché, Broadcom proposant un code C utilisable sur des processeurs dotés d’une FPU mais aussi (en plus) une version destinée aux processeurs n’en possédant pas (certains modèles ARM d’entrée de gamme, notamment).