Accueil » Actualité » Bug : pendant 5 mois, Spotify aura bien détruit la durée de vie des SSD !

Bug : pendant 5 mois, Spotify aura bien détruit la durée de vie des SSD !

L’endurance des SSD n’est pas un problème en usage courant, mais elle reste limitée. Alors, quand une appli s’amuse à écrire en permanence, jusqu’ à 10 Go par heure, il y a de quoi s’inquiéter.

Image 1 : Bug : pendant 5 mois, Spotify aura bien détruit la durée de vie des SSD !Un SSD Intel 600p

Si vous êtes utilisateur Spotify et d’un SSD, permettez-nous un conseil : éteignez le premier pour ne pas tuer le second. Des utilisateurs se sont en effet aperçus qu’un bug de l’application (PC et Mac) générait un volume d’écriture totalement disproportionné, et carrément dangereux pour les mémoires flash.

À lire aussi :
Notre comparatif des SSD M.2 et SATA

Mise à jour obligatoire

Un utilisateur rapporte ainsi que Spotify avait écrit plus de 1 téraoctet en 15 jours, alors qu’il n’avait écouté que quelques morceaux. Nos confrères d’ArsTechnica ont pu reproduire ce comportement et ont constaté un débit de 5 à 10 Go d’écriture par heure, soit entre 45 et 90 To par an. Sachant qu’un SSD comme l’Intel 600p a une endurance annoncée de 72 To, il y a clairement danger. En outre, même pour les disques durs ou SSD capables d’absorber ses écritures, Spotify entraîne une baisse de performances inutile.

Le souci durerait depuis au moins cinq mois. Heureusement, Spotify aurait éradiqué le bug : les clients Spotify à partir de la version 1.0.42 ne poseraient plus problème. N’hésitez pas à mettre à jour !