Accueil » Dossier » Cartes graphiques : déboulonnons les mythes ! » Page 2

Cartes graphiques : déboulonnons les mythes !

1 : Introduction 3 : Avec ou sans V-Sync ? 4 : Faut-il s’inquiéter de l’input lag ? 5 : Quelle quantité de mémoire vidéo ? 6 : Quelle quantité de mémoire vidéo ? (suite) 7 : La gestion thermique des cartes graphiques récentes 8 : Tests avec une limite constante de 40 dB(A) 9 : L’overclocking peut-il nuire aux performances à 40 dB(A) ?

Configuration du test

Tous les tests ont été effectués sur deux configurations différentes : l’une s’appuie sur un Intel Core i7 950 qui va sur ses quatre ans, tandis que l’autre se base sur un Core i7 4770K.

Configuration n°1
Boîtier
Corsair Obsidian Series 800D, format grand tour
Processeur
Intel Core i7-950 (Bloomfield), O/C @ 3,6 GHz, Hyper-Threading et économies d’énergie désactivées
Dissipateur
CoolIT Systems ACO-R120 ALC, pâte Tuniq TX-4 T, ventilateur Scythe GentleTyphoon 1850 tpm
Carte mère
Asus Rampage III Formula
Intel LGA 1366, chipset Intel X58, BIOS 903
DRAM
Corsair CMX6GX3M3A1600C9, 3 x 2 Go, 1600 MT/s, CAS 9
Cartes
graphiques
AMD Radeon R9 290X 4 Go (version presse)
NVIDIA GeForce GTX 690 4 Go
(version commerce)
NVIDIA GeForce GTX Titan 6 Go (version presse)
Stockage
Samsung 840 Pro, SSD 128 Go, SATA 6 Gb/s
Alimentation
Corsair AX850, 850 Watts
Réseau
Cisco-Linksys WMP600N (Ralink RT286) 
Carte son
Asus Xonar Essence STX
Logiciels et pilotes
OS
Windows 7 Professionnel 64 bits, Aero désactivé (voir notes ci-dessous)
Windows 8.1 Pro 64 bits (seulement à titre de référence)
DirectX
DirectX 11
Graphiques
AMD Catalyst 13.11 Beta 9.5; NVIDIA GeForce 331.82 WHQL
Configuration n°2
Boîtier
Cooler Master HAF XB
Processeur
Intel Core i7-4770k (Haswell), O/C @ 4,6 GHz, Hyper-Threading et économies d’énergie désactivées
DissipateurXigmatek Aegir SD128264, pâte Xigmatek, ventilateur Xigmatek 120 mm
Carte mère
ASRock Extreme6/ac
Intel LGA 1150, chipset Intel Z8, BIOS 2.20
Dram
G.Skill F3-2133C9D-8GAB, 2 x 4 Go, 2133 MT/s, CAS 9
Cartes
graphiques
AMD Radeon R9 290X 4 Go (version presse)
NVIDIA GeForce GTX 690 4 Go
(version commerce)
NVIDIA GeForce GTX Titan 6 Go (version presse)
Stockage
Samsung 840 Pro, SSD 128 Go, SATA 6 Gb/s
Alimentation
Cooler Master V1000, 1000 Watts
Réseau
carte mini-PCIe Wi-Fi 802.11ac incluse
Carte son
puce Realtek ALC1150embarquée
Logiciels et pilotes
OS
Windows 8.1 Professionnel 64 bits
DirectX
DirectX 11
Graphiques
AMD Catalyst 13.11 Beta 9.5; NVIDIA GeForce 332.21 WHQL

La première configuration de test devait nous permettre de faciliter la reproductibilité des tests en dehors du laboratoire, raison pour laquelle nous avons choisi une configuration relativement ancienne (mais loin d’être dépassée) sur socket LGA 1366 au sein d’un boitier au format grand tour.

La seconde configuration devait répondre à des besoins plus spécifiques :

  1. Gérer le PCIe 3.0 avec un nombre de lignes limité (une carte mère LGA 1150 avec un processeur Haswell, lequel n’en propose que 16).
  2. Pas de pont PLX
  3. Prise en charge du CrossFire à trois cartes en 8x/4x/4x et du SLI en 8x/8x

Image 1 : Cartes graphiques : déboulonnons les mythes !

ASRock nous a envoyé sa Z87 Extreme6/ac dont l’UEFI s’est avéré très pratique : il est possible de régler le débit des ports PCI Express un par un, ce qui nous a permis d’exécuter successivement les tests en PCIe révision 1,2 et 3 sur la même carte mère. Les résultats obtenus seront présentés au sein de la deuxième partie de cet article.

Image 2 : Cartes graphiques : déboulonnons les mythes !

Cooler Master nous a fait parvenir son HAF XB dont nous avons pu voir les qualités il y a un peu moins de 6 mois.

Image 3 : Cartes graphiques : déboulonnons les mythes !

Les deux configurations de test comparées

Au-delà de leurs architectures respectives, il est frappant de voir comment ces deux configurations se tiennent dans un mouchoir de poche lorsqu’il s’agit d’ips : voici le duel sous 3DMark Firestrike pour s’en convaincre.

On peut donc voir que les performances sont quasiment identiques lorsqu’il s’agit de tests graphiques, alors que la deuxième configuration bénéficie d’un meilleur débit mémoire (2133 contre 1800 MT/s, ce qui est contrebalancé par le fait que Nehalem s’appuie sur une architecture triple channel contrairement au dual channel utilisé par Haswell). Seuls les tests dépendants des ressources processeur permettent au Core i7 4770K de montrer sa supériorité.

La deuxième configuration a également un meilleur potentiel d’overclocking comme avantage : notre i7 4770K tient 4,6 GHz avec un dissipateur à air, tandis que le Core i7 950 ne dépasse pas les 4 GHz en watercooling.

Notons par ailleurs que nous avons systématiquement utilisé Windows 7 64 bits au lieu de Windows 8.1 sur la première configuration pour trois raisons :

  • Premièrement, le gestionnaire de bureau Windows (Windows Aero ou wdm.exe) utilise une quantité de mémoire vidéo non négligeable. En 2160p, cela se traduit par 200 Mo supplémentaires sous Windows 7 et 300 Mo sous Windows 8.1 par rapport aux 123 Mo déjà réservés par Windows. Si l’on peut remédier à cela sous Windows 7 en passant tout simplement à un thème basique, il n’est pas possible d’en faire autant sans de sévères effets secondaires sous Windows 8.1. 400 Mo représentent 20 % de la mémoire d’une carte graphique doté de 2 Go.
  • Avec un thème basique, l’usage mémoire de Windows 7 est constant : 99 Mo en 1080p et 123 Mo en 2160p en utilisant une GeForce GTX 690. Ce critère est particulièrement important au regard de la reproductibilité des tests. A l’opposé, les quelques 200 Mo supplémentaires nécessités par Aero peuvent varier d’environ 40 Mo à la hausse comme à la baisse.
  • Depuis les pilotes GeForce 331.82 WHQL, un bug est apparu en 2160p lorsque Windows Aero est activé. Il ne concerne que les écrans en « tuiles » comme l’Asus PQ321Q que nous avons vu en octobre dernier : l’utilisation du GPU diminue pour fluctuer entre 60 % et 80% de ses capacités au lieu des 100 % attendus, ce qui se traduit par une baisse de performances d’environ 15 %. NVIDIA a été informé du problème.
Matériel complémentaire
Photo
Canon EOS 400D
Objectif Canon EF 50 mm f/1.8
1/400s, ISO 800, f/1.8-2.8
Mesure de la pression sonore
ART SPL-8810, dB(A), réglages Bas/Rapide

Le tearing et le ghosting n’étant pas ou très peu perceptibles dans les captures ou vidéos de gameplay, nous avons utilisé un reflex pour illustrer ces problèmes.

La température au sein du boitier est mesurée avec la sonde thermique du Samsung 840 Pro. Pour ce qui est de l’environnement, la température ambiante allait de 20 à 22°C tandis que la pression sonore était de 33,7 dB(A), à plus ou moins 0,5 dB(A).

Jeux
The Elder Scrolls V: Skyrim
Version 1.9.32.0.8, benchmark THW, HWiNFO64
Hitman: Absolution
Version 1.0.447.0, benchmark intégré, HWiNFO64
Total War: Rome 2
Patch 7, benchmark »Forest » intégré, HWiNFO64
BioShock Infinite
Patch 11, Version 1.0.1593882, benchmark intégré, HWiNFO64
Tests synthétiques
Ungine Valley
Version 1.0, profil Extreme HD, HWiNFO64
3DMark Fire Strike [Extreme]Version 1.1

Plusieurs utilitaires permettent de mesurer l’utilisation de la mémoire vidéo. Nous avons opté pour HWiNFO64 et relevé les valeurs maximales, sachant que les mêmes résultats peuvent être obtenus avec MSI Afterburner, EVGA Precision X ou encore RTSS (Rivatuner Statistics Server).

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration du test
  3. Avec ou sans V-Sync ?
  4. Faut-il s’inquiéter de l’input lag ?
  5. Quelle quantité de mémoire vidéo ?
  6. Quelle quantité de mémoire vidéo ? (suite)
  7. La gestion thermique des cartes graphiques récentes
  8. Tests avec une limite constante de 40 dB(A)
  9. L’overclocking peut-il nuire aux performances à 40 dB(A) ?