Accueil » Dossier » Cartes graphiques : déboulonnons les mythes ! » Page 8

Cartes graphiques : déboulonnons les mythes !

1 : Introduction 2 : Configuration du test 3 : Avec ou sans V-Sync ? 4 : Faut-il s’inquiéter de l’input lag ? 5 : Quelle quantité de mémoire vidéo ? 6 : Quelle quantité de mémoire vidéo ? (suite) 7 : La gestion thermique des cartes graphiques récentes 9 : L’overclocking peut-il nuire aux performances à 40 dB(A) ?

Tests avec une limite constante de 40 dB(A)

La mesure en décibels acoustiques a pour particularité d’ajuster la pression sonore en fonction d’une courbe reproduisant la sensibilité de l’oreille humaine, à certains niveaux sonores sur différentes fréquences.

La valeur de 40 décibels est généralement considérée comme représentative du bruit ambiant moyen pour un appartement calme. Les studios d’enregistrement peuvent se situer aux alentours de 30 dB, tandis que 60 dB peuvent caractériser une conversation normale. 0 dB est souvent considéré comme le seuil d’audition pour l’oreille humaine, bien que les personnes capables d’entendre des signaux entre 0-5 dB soient rares au-delà de 5 ans. L’échelle des décibels est logarithmique et non pas linéaire : la valeur 50 dB est donc deux fois plus bruyante que 40 dB.

La pièce la plus silencieuse au monde est à -9 dB. Le silence est tel que dans l’obscurité, elle provoquerait des hallucinations en l’espace de 45 min à cause de la privation sensorielle.

Un PC fonctionnant à 40 dB(A) tend à se fondre dans le bruit ambiant d’un logement : normalement, on ne devrait pas l’entendre.

Comment atteindre 40 dB(A) constants ?

Le profil sonore d’une carte graphique est affecté par plusieurs variables, dont la vitesse de son/ses ventilateur(s). Bien entendu, tous les ventilateurs ne génèrent pas la même intensité sonore pour un nombre de tours/minute défini, mais on peut trouver la vitesse à laquelle chaque ventilateur atteint une intensité sonore bien définie.

Nous avons donc utilisé un sonomètre à environ 1 mètre de la configuration de test pour modifier le profil de ventilation des cartes graphiques de manière à atteindre 40 dB(A).

Carte
Réglage ventilateur %
Tpm
dB(A) ±0,5
Radeon R9 290X
41%
2160
40
GeForce GTX 690
61%
2160
40
GeForce GTX Titan
65%
2780
40

Le tableau ci-dessus montre que la Radeon R9 290X et la GeForce GTX 690 atteignent toutes deux 40 dB(A) à 2160 tpm, mais le réglage des ventilateurs est différent. Celui de la Radeon peut être globalement poussé plus loin, atteignant ainsi des vitesses de rotation et nuisances sonores supérieures à celui de la GTX 690. De son côté, la GTX Titan a un profil sonore différent puisqu’elle atteint les 40 dB(A) à 2780 tpm, soit 65 % de la capacité de fonctionnement de son ventilateur, ce qui la rapproche de la GTX 690 (61 %).

Image 1 : Cartes graphiques : déboulonnons les mythes !

Ce tableau illustre diverses situations : une fois overclockées, les cartes peuvent se montrer franchement bruyantes en charge (entre 45 et 47 dB(A)). La GTX Titan est la plus silencieuse en charge avec 38,3 dB(A) tandis que la GTX 690 est la plus bruyante avec 42,5 dB(A).

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration du test
  3. Avec ou sans V-Sync ?
  4. Faut-il s’inquiéter de l’input lag ?
  5. Quelle quantité de mémoire vidéo ?
  6. Quelle quantité de mémoire vidéo ? (suite)
  7. La gestion thermique des cartes graphiques récentes
  8. Tests avec une limite constante de 40 dB(A)
  9. L’overclocking peut-il nuire aux performances à 40 dB(A) ?