Accueil » Actualité » CeBIT 2006 : Gigabyte étale ses produits

CeBIT 2006 : Gigabyte étale ses produits

Gigabyte était bien sûr présent au CeBIT qui se déroule actuellement à Hanovre, et présentait sur son stand une foule de produits.

Les téléphones

Voici tout d’abord l’apparition du téléphone g Smart i, avec Windows mobile 5.0. Arborant un slot pour carte SD, il dispose d’un Tuner TV analogique intégré en plus d’un capteur photo vidéo de 2,1 mégapixels. Ce téléphone tribande utilise un écran de 2,4 pouces de 262 000 couleurs et pèse 130 g. Son prix tourne autour de 500 à 600$. Livré avec Word Mobile et Excel Mobile, il est déjà vendu en Asie et au Moyen-Orient. Gigabyte affirme qu’il n’y a pas encore d’import en Europe, mais que cela pourrait changer en fonction de la demande.

L’autre téléphone qui a fait parler de lui est le g Yoyo. Disposant d’un GPS SIrF star III intégré, il utilise néanmoins un logiciel propriétaire. Il est aussi équipé de capteurs de mouvements qui sont utilisés par des petits jeux qui se jouent en secouant le téléphone. Il dispose même d’un mode console qui permet de le tenir à l’horizontale. Ces capteurs servent aussi au podomètre intégré. Le G YoYo est décliné en nombreux coloris. Compatible Java, mais pas UMTS, une déclinaison 3G est envisagée. Pour le moment, seul le marché taïwanais vend ce téléphone.

Ventirads et watercooling

Gigabyte a aussi fait la démonstration de plusieurs solutions de refroidissement. Tout d’abord le GH-PCU23-VE. Disposant d’ailettes en aluminiums, ce modèle dispose d’une base en cuivre et un ventilateur qui reçoit la chaleur grâce à quatre « heat pipe ».

Le GH-PDU22-SC, devrait se loger sur n’importe quelle carte LGA 775 ou AM2 et K8. Ce ventirad dispose de trois caloducs et d’une base en cuivre afin de mieux conduire la chaleur. Gigabyte faisait aussi la présentation d’un modèle pour carte mère BTX, le GH-ESB21-TH.

Enfin, le constructeur taïwanais avait mis en vitrine un système watercooling se fixant sur le processeur avec le GH-WIU02 et sur la carte graphique et nommé GH-WPBV1.

Cartes mères

Bien entendu, Gigabyte faisait aussi la démonstration de ce qui a fait sa réputation.

Deux cartes mère AM2 étaient mises en avant, la GA-MXE-S4 qui se positionne sur le marché du haut de gamme avec son chipset nForce 570 et la GA-M51GM-S2 qui se situe sur le segment de l’entrée de gamme avec son chipset nForce 430 arborant un circuit graphique GeForce 6100.

Le Socket 939 n’est pas encore mort puisque Gigabyte compte aussi sortir la GA-K8N51D SLI Royal-RH arborant un chipset nForce 4 SLI et un nouveau système de caloduc afin de dissiper la chaleur du Northbridge, Southbridge et des MOSFET.

Du côté des systèmes Intel, nous avions droit à une carte mère pour processeur Yonah, aujourd’hui appelé Core Duo. La GA-8I945GTMFY-RH, tourne, comme son nom l’indique, sur un i945GT et un ICH7M-DH. Cette carte mère serait avant tout destinée aux plateformes Viiv, comme l’indique le constructeur.

Les cartes mères Conroe étaient aussi présentes avec la GA-965P-S4 qui se situe dans le haut de gamme. Disposant d’un chipset Intel P965 et ICH8R, elle était accompagnée au CeBIT de sa petite sœur, la GA-946ZM-S2 qui était bâtie sur un i946GZ et ICH7.

Notez aussi la présence de cartes mères pour Conroe à base d’i946PL et d’ICH7 avec la GA-946PL-S3 et de 965G/ICH8R avec la GA-965G-S4. À côté de ces cartes nous pouvions voir les GA-965GM-S2 et GA-8IBGNBX-RH, cette dernière étant même certifiée Viiv. La vraie question est de savoir pourquoi les autres ne le sont pas alors qu’elles pourraient très bien intégrer un tel système. Serait-ce parce que c’est la seule carte du lot au format BTX ? Ce serait alors un argument marketing visant à promouvoir ce format qui a du mal à percer.