Accueil » Actualité » CEMU : l’émulateur Wii U booste ses performances

CEMU : l’émulateur Wii U booste ses performances

L’émulateur CEMU exploite les processeurs multi-threadés.

CEMU multicore

Au printemps dernier, CEMU a défrayé la chronique en permettant l’émulation du dernier titre phare de Nintendo, Zelda – Breath of the Wild. Bien sûr, il ne s’agissait que de la version Wii U, mais l’exploit méritait d’être signalé. Aujourd’hui, CEMU va bien plus loin encore en s’offrant une version capable d’exploiter les processeurs multi-threadés et, ce faisant, en boostant sensiblement les performances sur une large variété de machines.

À lire aussi :
– L’émulation : comment, pourquoi ?

Bientôt un émulateur Nintendo Switch ?

Image 1 : CEMU : l'émulateur Wii U booste ses performancesL’équipe derrière le projet CEMU vient de publier la version 1.11.3 de son émulateur. Une version qui apporte quantités de nouveautés parmi lesquelles la prise en charge de processeurs multi-threadés. L’idée n’est ici pas seulement de toucher les machines les plus puissantes, mais aussi de faire tourner CEMU de manière très correcte sur des configurations plus modestes.

Une meilleure gestion du cache GPU est également au programme ainsi que de nouvelles règles dans la prise en compte des packs de textures. CEMU v1.11.3 est pour le moment réservé aux seuls soutiens Patreon des créateurs, mais il sera diffusé publiquement la semaine prochaine et si nous n’en sommes pas encore là, cette amélioration notable des performances pourrait ouvrir la voie à une nouvelle étape dans l’émulation Nintendo : la compatibilité Switch.