Accueil » Actualité » CES 2006 : le Keynote de monsieur Otellini

CES 2006 : le Keynote de monsieur Otellini

En direct du CES votre humble serviteur a pu assisterà la présentation du keynote de Monsieur Otellini, président d’Intel. Le géant de Santa Clara ayant déjà annoncé la plupart des changements de 2006, il ne restait plus vraiment de scoop dans la besace du constructeur. Ce Keynote arrive donc à point nommé pour qu'Intel puisse à son tour créer l'évènement sur le CES 2006 autour de sa nouvelle politique industrielle. Voici donc quelques unes de mes pensées à l’issu de ce keynote.

Pensée 1 : des paroles différentes sur la même mélodie

Si Intel a changé son logo et son slogan, le fameux, dum-dum-dim-dung, reste intact. Il subi juste un petit lifting, sans grandes conséquences. Est-ce un reflet de la firme qui veut montrer qu’elle a appris de ses erreurs passées sans changer de mélodies ? Nous n’irons pas jusque là.

Pensée 2 : Centrino a sauvé le monde

Paul Otellini a présenter le label Centrino comme le sauveur du monde moderne qui a permis au « monde nouveau de devenir un monde normal ». C’est logique, vous me direz qu'il est là pour promouvoir sa firme et je vous répondrai que vous avez raison. Néanmoins, cela a défini le chemin du Napa qui est donc présenté avant tout comme une amélioration du Centrino. Après la présentation d’ordinateurs portables et l’apparition Michael Dell appelé amicalement le « demo guy » par Otellini.

Pensée 3 : Intel a beaucoup d’amis

Ce qui a beaucoup marqué ce Keynote est l’apparition des différents partenaires d’Intel. En passant de DirectTV à AOL, Intel a clairement fait passer le message qu’il a des amis, beaucoup d’amis et que Centrino est un succès grace à tous ses amis, et que le VIIV sera aussi un succès parce qu'Intel a aujourd’hui encore plus d’amis qu'hier.
La partie la plus intéressante de ce Keynote fut probablement le moment où Tom Hanks, Danny Devito, Tom Shadyac et Brad Silberling rejoignent Morgan Freeman sur scène pour parler de Clickstar. ClickStar est une société fondée par ces acteurs et qui a plus ou moins l'objectif de couper l’herbe sous le pied des salles de cinéma, en permettant à certains films d’être diffusés sur le net en avant première. Bien sur, à l'instar du VIIV, Intel introduit le support permettant de bénéficier de ce service. Il est encore trop tôt pour parler de succès ou d’échec, le premier film diffusé par Clickstar en avant première sera Ten items or Less. En gros, s’il ne fallait retenir qu’un idée de ce Keynote, ce serait vous vous divertisserez plus l’année prochaine, grace à Intel et au Centrino Duo et VIIV.