Accueil » Actualité » [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécran

[CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécran

Image 1 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranDock à 3 écran de Dell Image 2 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranDock Dell à trois écran

DisplayLink a annoncé une foule de docks USB au CES 2015. Le mot d’ordre était 4K et multiécrans, si possible tous les deux, pour tous et sur toutes les plateformes. Le but avoué est de permettre aux entreprises et aux particuliers de disposer d’un ensemble de périphériques (écrans, claviers, souris, etc.) qui est capable de fonctionner que l’on soit sur un PC, une tablette ou un smartphone. Ce genre d’outils peut aussi s’avérer très utile lorsque l’on souhaite utiliser plusieurs écrans, mais que l’on ne dispose que d’un terminal mobile aux sorties vidéos limitées. Il commence d’ailleurs à étendre les systèmes compatibles avec ses docks à ChromeOS et il travaille avec des fabricants de smartphones qui devraient sortir des modèles prenant ses docks en charge au cours du deuxième semestre de cette année. Ils devraient tourner sous Android 5.0 Lollipop et utiliser l’USB 2.0.

Les docks qui sont déjà en voie de commercialisation

Image 3 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock Lenovo Image 4 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock Lenovo


Le premier dock que DisplayLink nous a montré est un modèle Lenovo utilisat sa puce DL–5900. Il est assez classique et offre un port DisplayPort pour la 4K, un port HDMI si l’on souhaite utiliser des écrans de définitions inférieures, un port Ethernet et une foule de ports USB 3.0. Il était à côté d’un modèle Toshiba 4K Dynadock très similaire. Ils devraient être tous les deux mis en vente durant le premier trimestre de cette année. Enfin, son chipset DL–5950 a été adopté par Dell qui sort un modèle qui permet d’afficher une image en 4K à l’aide d’un port DisplayPort en plus de deux images 1080p à l’aide de deux ports HDMI 1.4. Il est en vente depuis hier aux États-Unis pour 150 $.

Image 5 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranDynadock de Toshiba Image 6 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranDynadock de Toshiba

Pour pouvoir gérer autant de périphériques sur un dock utilisant une seule connexion USB, DisplayLink nous a expliqué que l’image en provenance de l’ordinateur était plus ou moins compressée en fonction des demandes des autres périphériques. Ce genre de solution est donc clairement limité à de la bureautique, mais les démonstrations restaient tout de même fluides, même lors de la lecture de vidéo.

Les concepts qui annoncent les docks de demain

Image 7 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock 5K Image 8 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock 5K


La société a aussi montré des concepts qui n’ont pas encore de date de commercialisation, mais qui devraient arriver dans un futur plus ou moins proche. Par exemple, le constructeur a présenté un dock qui utilise un port USB Type C pour relier l’appareil au PC et qui peut gérer deux écrans 4K à 60 images par seconde. Un autre dock permet d’utiliser un écran 5K à l’aide d’une simple prise USB. Alors que l’on ne pensait pas il y a quelques années que la 4K était possible sur USB, le fait que DisplayLink arrive à faire du 5K est impressionnant et pour couronner le tout la démonstration tournait sur un Surface afin de montrer l’impact minime de cette technologie sur les performances. DisplayLink nous a expliqué que le dock était reconnu par la tablette comme une carte graphique, que les pilotes effectuaient un encodage de l’image envoyée par le système d’exploitation qui est ensuite décodée par le dock et reproduite sur l’écran.

Image 9 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranCâble USB Type C Image 10 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécran


Il a enfin présenté un dock WiGig (802.11 ad) qui était capable de faire tourner deux écrans 4K à l’aide d’un chipset Qualcomm Velocity. La démonstration tournait sur un ordinateur portable Dell. Il a aussi montré un dock Wi-Fi ac capable de prendre en charge deux écrans 1080p simultanément et affirme qu’il devrait pouvoir gérer des définitions supérieures dans un futur proche. Dans les deux cas, l’image est encodée sous la forme de paquets USB 3.0 avant d’être envoyée sur le réseau sans fil.

Image 11 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock WiFi ac Image 12 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock WiFi ac


Image 13 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock WiGig Image 14 : [CES 2015] Les docks de DisplayLink célèbrent la 4K et le multiécranLe dock WiGig