Accueil » Actualité » Ces actualités qui sont Nostalgeek 2001 (35) : HyperThreading

Ces actualités qui sont Nostalgeek 2001 (35) : HyperThreading

Nostlageek 2001

Nostalgeek 2001 Cet été, nous allons vous proposer le retour d’une rubrique, Nostalgeek. Et nous avons décidé de nous attarder sur une année précise : 2001. Lointaine et proche à la fois, l’année 2001 est intéressante à analyser, pour montrer les évolutions du high-tech en 10 ans. Chaque jour, pendant les vacances, nous allons vous proposer une rétrospective d’une semaine de 2001, avec les actualités de l’époque et une petite analyse sur ce qu’il en subsiste en 2011.

L’IFA de 2001 commence.

CPU, chipset et mémoire

Intel annonce le premier processeur grand public à 2 GHz, le Pentium 4. En architecture Willamette, il existe en Socket 423 et en Socket 478. La société en a profité pour montrer une nouvelle technologie : l’Hyper Threading. Cette dernière permet d’utiliser les unités inutilisées du CPU pour simuler un second core. Elle va débarquer en 2002 dans les Xeon et plus tard dans les machines grand public. Des rumeurs parlent du Celeron 1,2 GHz Tualatin, qui aurait 256 ko de cache. Toujours chez Intel, le chipset i845 est de la partie, mais les performances sont ridicules : la SDRAM PC133 grève les performances. Enfin, AMD a annoncé les Athlon XP. Ce nouveau nom amène une nouveauté : le PR-Rating. Un Athlon XP 1 600+ tourne par exemple à 1,4 GHz…

En 2011, le Pentium 4 est mort et malgré les promesses d’Intel, il n’a jamais dépassé 3,8 GHz. L’Hyper Threading est arrivé en 2002 dans le grand public et plusieurs processeurs actuels utilisent encore cette technologie, avec plus ou moins de succès. Et si le PR-Rating sous sa forme originale n’existe plus, les constructeurs utilisent toujours un chiffre en lieu et place de la fréquence. Enfin, si le i845 a été un succès, c’est sa variante DDR, l’i845B, qui a vraiment été performante.

GPU

Image 1 : Ces actualités qui sont Nostalgeek 2001 (35) : HyperThreadingDans les GPU, ATi annonce la Mobility Radeon 7500, une carte qui existe grâce à la gravure en 150 nm de la puce. Et NVIDIA détaille sa gamme Ti : GeForce 2 Ti (GeForce 2 Pro), GeForce 3 Ti 500 et GeForce 3 Ti 200.

En 2011, les cartes Mobility sont toujours très performantes et NVIDIA utilise encore le nom « Ti » pour certaines gammes.