Accueil » Actualité » Chine : combien de PS4 et Xbox One vendues ?

Chine : combien de PS4 et Xbox One vendues ?

Image 1 : Chine : combien de PS4 et Xbox One vendues ?

Après un embargo qui datait de l’an 2000 au sujet de la vente de consoles et de jeux vidéo, la Chine a récemment changé son fusil d’épaule et accepté que des constructeurs puissent investir ce marché fort de plus d’1,3 milliard d’habitants. Maintenant que les machines sont disponibles depuis 8 mois (PS4) et 14 mois (Xbox One), et en dépit d’une communication verrouillée par les autorités, nous apprenons par le biais du distributeur Shangai Oriental Pearl que 500,000 consoles ont été vendues depuis leur sortie.

500,000 consoles vendues dans un marché frappé par la censure

Pour rappel, cette société est le seul et unique prestataire auquel doit s’adresser chaque constructeur afin d’y commercialiser sa machine. C’est le cas depuis mars 2015 pour la PS4, et septembre 2014 pour la Xbox One. Dans l’absolu, ce chiffre de vente est faible surtout lorsqu’il est mis en parallèle du formidable potentiel économique chinois, où une classe moyenne de plusieurs centaines de millions d’habitants est désormais en place, même s’il ne faut pas sous-estimer le poids, inquantifiable, du marché noir en provenance du Japon. La Shangai Oriental Pearl vise cependant un volume d’un million de machines pour le courant de l’année 2016, ce qui reste marginal pour les deux protagonistes qui vendent leurs consoles comme des petits pains, surtout Sony (cf. « La PS4 dépasse les 30 millions d’unités vendues »).

Il faut aussi savoir que le nombre de jeux qui entrent sur le territoire chinois (et qui sont donc approuvés par le gouvernement) est limité. Pour l’heure, 50 titres sont disponibles sur les deux machines, et un titre comme GTA 5 n’est par exemple pas autorisé à la vente légale. Concernant la ventilation des ventes entre les deux consoles, elle n’est pour l’heure pas connue, mais la Shangai Oriental Pearl estime que la PS4 a pris l’avantage sur sa concurrente, alors même qu’elle est sortie 6 mois plus tard. Enfin, si le facteur de la censure explique pour partie ces ventes décevantes, il ne faut pas oublier que l’Empire du Milieu n’a pas une grosse tradition du jeu vidéo de salon, et qu’il sort d’un embargo de près de 15 ans à ce sujet. Faire changer les habitudes ne se fait pas du jour au lendemain, c’est aussi pour ça que Sony et Microsoft gardent l’espoir qu’à plus long terme ce marché connaisse une croissance fulgurante.