Accueil » Actualité » Chrome OS fait l’impasse sur les CPU Intel Ice Lake, et va gérer les Ryzen 3000

Chrome OS fait l’impasse sur les CPU Intel Ice Lake, et va gérer les Ryzen 3000

La société semble lassée des retards de son partenaire…

Image 1 : Chrome OS fait l’impasse sur les CPU Intel Ice Lake, et va gérer les Ryzen 3000

Si la majorité des Chromebooks actuels utilisent des processeurs Intel, il semblerait que Google se détourne des Ice Lake d’Intel. En effet, Chrome OS ne supportera pas les processeurs de 10e génération du géant de Santa Clara. Le site 9to5Google a découvert que la société avait fait le ménage dans le support Chrome OS le mois dernier. La liste des rebuts comprend « iclrvvp » (Ice Lake Reference Validation Platform) et « dragonegg ». Le message stipule explicitement que Google ne supportera pas ICL (abréviation de Ice Lake).

Il y a déjà eu des précédents

La relation entre Google et Intel se serait détériorée il y a quelques mois déjà, lorsqu’Intel n’a pas réussi à livrer ses processeurs Cannon Lake à temps. Google espérait qu’ils alimenteraient son nouveau Pixelbook, maintenant disparu, baptisé Meowth. Google avait abandonné le support des processeurs Cannon Lake dans Chrome OS dans la foulée.

Bien sûr, cette nouvelle décision de Google ne signifie pas la fin des relations avec Intel. Des sources rapportent que les deux entreprises collaborent autour du support de Tiger Lake (TGL) pour Chrome OS. Ces modèles, toujours en 10 nm, devraient débarquer l’année prochaine.

Malgré tout, cela reste une nouvelle qui risque de faire plaisir à AMD. Google a récemment ajouté la prise en charge des APU Ryzen 3000. Par conséquent, nous devrions voir débarquer des Chromebooks avec des processeurs AMD Ryzen très prochainement.

Image 2 : Chrome OS fait l’impasse sur les CPU Intel Ice Lake, et va gérer les Ryzen 3000