Accueil » Actualité » Chrome peut faire perdre 1h d’autonomie sur Mac

Chrome peut faire perdre 1h d’autonomie sur Mac

Image 1 : Chrome peut faire perdre 1h d'autonomie sur Mac

Si l’on croît les statistiques de NetApplications ou StatCounter, Chrome est le navigateur en vogue. Mais Chrome n’est pas sans défaut, réputé par exemple pour sa consommation mémoire importante (qui s’explique en grande partie par la séparation en processus distincts de chaque onglet). Chrome serait aussi très gourmand en énergie et peut faire perdre jusqu’à 1 h d’autonomie sur un MacBook Air.

C’est la conclusion de tests menés par BatteyBox, une start-up ayant créé une batterie externe pour MacBook et iPhone/iPad. Sur un Macbook Pro Retina 13″, en moyenne, ils ont pu utiliser Chrome pendant 5h08min, Firefox 5h29min et Safari 6h21min. Derrière cette moyenne se cachent des différences importantes selon l’usage testé. Ainsi, Chrome est bien plus mauvais que ces deux concurrents pour lire des vidéos YouTube (!), mais simplement visiter des sites d’informations montre un classement bien plus contrasté, Chrome, Safari et Firefox échangeant leurs places selon le site visité.

Que faire du résultat de cette étude ? A priori la technique employée est irréprochable, mais au vu de la variabilité des mesures, on peut regretter que le nombre sites testés (28) ne soit pas plus grand. À défaut, l’écart relevé par BatteryBox ne saurait être généralisé à tous les internautes, l’usage de chacun étant bien différent. Remarquons tout de même que ce n’est pas la première fois que Chrome est accusé de pomper trop vite la batterie des PC : en 2011 et en 2013, Microsoft a publié deux études qui démontrent la supériorité d’Internet Explorer et la médiocrité de Chrome quant à la consommation et en 2014, Forbes avait déniché un bug qui pouvait expliquer ce comportement – sous Windows.

Le plus simple est encore de faire soi-même l’expérience : abandonner Chrome au profit de Safari ou Firefox et voir si son PC (ou son Mac) tient plus longtemps loin d’une prise électrique.