Accueil » Actualité » Cloud et streaming : Motorola se paie Zecter

Cloud et streaming : Motorola se paie Zecter

Image 1 : Cloud et streaming : Motorola se paie ZecterLe Cloud sera le prolongement naturel des terminaux mobiles. C’est le message que cherche à faire passer Motorola, le constructeur de smartphones, en annonçant le rachat de Zecter, une société spécialisée notamment dans la diffusion streaming de contenu vers les mobiles. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Connue pour sa technologie de diffusion en flux tendu vers les smartphones, Zecter développe également un outil de synchronisation “over the air” (OTA) de documents et de fichiers, entre un mobile et PC. L’idée est ainsi de proposer un espace en ligne de stockage qui se synchronise dans le Cloud, permettant ainsi d’avoir accès à ses documents n’importe quand, quel que soit sa situation géographique et bien sûr quel que soit le terminal utilisé (smartphone ou tablette). La technologie de streaming, quant à elle, permet par exemple de diffuser du contenu – que l’utilisateur a placé dans le cloud – vers son mobile en s’adaptant au type de connexion disponible.

Motorola entend intégrer les technologies de Zecter, ZumoDrive (stockage) et ZumoCast (streaming), dans son offre MotoBlur, un module de la firme qui centralise du contenu issu de plusieurs sources, propres à l’utilisateur, comme Facebook, Twitter ou MySpace par exemple. L’application inclut également un outil de sauvegarde des données utilisateurs.

Ce rachat constitue la dernière annonce de rachat du groupe avant qu’il ne scinde ses activités en deux divisions : Motorola Mobility pour les terminaux mobiles grand public et Motorola Solutions pour le segment des entreprises. La filialisation devrait être effective le 4 janvier prochain.

Au fur et à mesure que les smartphones deviennent de véritables outils informatiques, où sont manipulées un nombre grandissant de données, des offres de stockage en ligne douées de fonctions de synchronisation dans le Cloud, ont vu le jour.  Etendant ainsi considérablement les capacités du smartphone, encore limitées, notamment en matière de stockage. Motorola compte ici intégrer cette offre dans son propre portefeuille pour le proposer en direct à ses clients.