Accueil » Actualité » Cloud : Oracle place ses applications sur EC2

Cloud : Oracle place ses applications sur EC2

Image 1 : Cloud : Oracle place ses applications sur EC2Après avoir fustigé maintes fois le Cloud Computing, croisé le fer ardemment avec Marc Benioff, le patron de Salesforce au sujet du modèle Saas, Oracle se découvre véritablement une passion pour l’informatique en nuage.

Comme la firme de Larry Ellison l’avait annoncé lors d’OpenWorld 2010, sa conférence utilisateur qui s’est déroulée en septembre dernier, les applications d’entreprise du groupe ont atterri cette semaine sur le nuage d’Amazon Web Services. On y retrouve les applications phare de la marque : PeopleSoft et JD Edward dans plusieurs déclinaisons, ainsi que Oracle E-Business Suite.

Les instances de ces applications sont disponibles via des images pré-configurées Amazon AMI (Amazon Machine Images – le format d’image pour EC2) pour faciliter les déploiements et reposent toutes sur Oracle Linux, au dessus d’une VM Oracle.

Amazon indique que ces applications sont bien certifiées par Oracle. Les clients du groupe peuvent ainsi utiliser leurs licences existantes pour les instances hébergées sur EC2, et ce, sans surcoût en matière de support. Le nuage d’Amazon apparait ainsi comme le prolongement naturel des applications on-premise.

Oracle multiplie les offensives dans le Cloud après avoir longtemps critiqué le modèle. En début de semaine, le groupe de Larry Ellison a notamment annoncé Cloud Office, une suite bureautique Saas, qui vient positionner Oracle face à Microsoft et Google sur un terrain où il n’officiait jusqu’alors pas. Grâce aux activités matérielles et de serveurs que le groupe a acquis avec le rachat de Sun, Oracle s’est également positionné sur les segments des infrastructures de cloud privé en annonçant, toujours à l’occasion d’OpenWorld, Exalogic Elastic Cloud, un système de serveurs en cluster auquel est associé à une couche middleware et motorisé par un OS Linux.