Accueil » Dossier » Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maison

Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maison

1 : Un Cloud personnel pour maîtriser ses données 3 : Les autres critères de choix 4 : Quels sont les risques ?

Les fonctions de base

Monter son cloud personnel permet, en échange d’un peu de temps, de se tailler une solution vraiment sur mesure. La première étape est donc de définir ses besoins précisément. Nous ne saurions répondre à votre place, mais voici les fonctions qui nous paraissent indispensables si l’on veut vraiment se couper des GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et autres Dropbox.

Un espace de stockage en ligne

Image 1 : Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maisonL’interface WD Mycloud.

C’est évident, mais n’ayons pas peur d’enfoncer des portes ouvertes ! La première brique, ou plutôt la première goutte d’un cloud personnel est de disposer d’un espace de stockage accessible par internet. Tous les NAS que nous avons testés offrent cette possibilité, avec plus ou moins de bonheur.

Tout d’abord, tous proposent une passerelle d’accès facilement accessible par une URL générique (par exemple : https://www.wdmycloud.com). Il n’est ainsi même pas nécessaire de gérer soi-même la redirection de ports ou de passer par un service de DNS dynamique pour lier l’adresse IP souvent temporaire de votre connexion domestique à une URL : tout est fait automatiquement via les serveurs du constructeur.


Une fois cette redirection établie, les choix divergent. Synology et QNAP donnent accès à l’interface complète d’administration du NAS, y compris donc à son système de fichiers. WD, Buffalo et Netgear, en revanche, restreignent par défaut l’accès distant à un simple explorateur de fichiers.

La plupart des NAS permettent aussi un accès via FTP et/ou webDAV.

– WD, Buffalo et Netgear ne permettent que d’accéder aux fichiers du NAS depuis internet.
– Synology et QNAP donnent un accès plus large, y com
pris aux options de configurations.

Synchronisation PC/cloud/mobile

La plupart des grands clouds publics fonctionnent sur le même principe : une application client permet de synchroniser un dossier spécifique entre tous les PC/Mac/smartphones et le Cloud. Cette synchronisation est aussi disponible sur les NAS avec une implémentation identique : on installe une application sur chaque appareil qui va synchroniser un ou plusieurs dossiers avec le NAS. Presque tous les NAS que nous avons testés offrent cette fonction de base. Buffalo et D-Link font cavalier seul et n’offrent qu’un simple accès à un dossier partagé via leurs applications mobiles, sans synchronisation.

– Synology, QNAP, WD, Netgear mettent à disposition des applications permettant de synchroniser un ou plusieurs dossiers entre PC.
– Buffalo et D-Link ne proposent pas cette fonction.

Sauvegarde auto des photos/vidéos vers le cloud

Une des fonctions récentes et universellement répandues dans les clouds publics est la sauvegarde automatique des photos et vidéos prises depuis un smartphone. Les développeurs de NAS ont intégré eux aussi cette fonction dans leurs applications mobiles.

Synology, QNAP, WD, Netgear, Buffalo et D-Link offrent tous des applications pour iOS ou Android qui sauvegardent automatiquement les photos et vidéos capturées sur un smartphone.

Image 2 : Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maisonPartage de fichiers par lien public ou privé

Une fois qu’on a stocké un fichier dans le cloud, on souhaite pouvoir le partager facilement, via un simple lien. Cette fonction de base est heureusement prise en charge par tous les NAS testés ici. Netgear cependant a une bizarrerie dans son interface web : lorsqu’on est connecté à son NAS sur le réseau local, il est impossible de générer un lien de partage vers un fichier. Via l’application de gestion native PC ou Mac ou via l’interface web à distance, en revanche, pas de souci.

Synology, QNAP, WD, Netgear, Buffalo et D-Link permettent tous de partager un fichier via un lien public ou réservé à certaines personnes.

Création de galeries photo

Image 3 : Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maisonUne gallerie photo QNAPPour partager des photos, un lien de téléchargement n’est pas très ergonomique. Il est bien plus agréable d’atterrir sur une page affichant une galerie ou un diaporama. Et sur ce point, certains NAS se montrent bien plus doués que d’autres. D-Link, Netgear, WD ou Buffalo proposent des interfaces rudimentaires. Les Synology ou QNAP offrent un résultat plus soigné. Ils disposent même d’applications permettant une gestion complète d’une collection de photos et galeries web.

– Synology et QNAP gèrent plus de formats de photos et proposent une interface agréable à l’oeil. Ils proposent aussi des applications de gestion poussées de création d’albums ou de galeries.
– WD, Netgear, Buffalo et D-Link permettent aussi d’afficher des photos sur le web, mais les mettent moins en valeur.

Streaming de vidéos/musiques via internet

Le partage de vidéos ou de musiques via les clouds publics est très efficace. Une vidéo stockée dans votre Google Drive par exemple peut-être lue sur n’importe quel appareil via un lecteur Web à la YouTube. Ce genre de possibilités n’est pas aussi répandu dans les clouds personnels.
La lecture de vidéos en streaming est souvent disponible dans les applications mobiles fournies par les différents constructeurs. En revanche, la lecture de vidéo via le web n’est pas toujours assurée assurée chez WD, Netgear, DLink. Buffalo la propose via son web Access, tout comme QNAP ou Synology.

– WD, Netgear, DLink ne font pas de streaming vidéo web (les liens déclenchent un simple téléchargement), uniquement via des applications tierces.
– Buffalo, QNAP ou Synology lisent les vidéos directement sur le web ou via des applications.

Sauvegarde PC/Mac/mobile vers le cloud

On l’a dit, un cloud personnel a pour avantage une capacité de stockage gigantesque par rapport aux clouds publics qui font payer trop cher les téraoctets. Grâce à cela, un cloud personnel peut servir à sauvegarder les multiples appareils qu’on possède. C’est même une des fonctions les plus anciennes des NAS. Elle est supportée par tous les constructeurs. Sur PC, il faut souvent passer par une application dédiée. Sur Mac, tous les NAS prennent en charge la sauvegarde Time Machine intégrée à OS X. Les NAS peuvent aussi sauvegarder le contenu de disques ou clés USB branchés directement.

En revanche, la sauvegarde des terminaux mobiles est limitée à certains types de contenus, comme les photos et vidéos dont nous avons déjà parlé. La sauvegarde des OS mobiles reste encore un domaine à part.

Tous les NAS permettent de sauvegarder un PC ou un Mac ou un disque dur externe. Aucun NAS ne permet de sauvegarder un smartphone.

Sommaire :

  1. Un Cloud personnel pour maîtriser ses données
  2. Les fonctions de base
  3. Les autres critères de choix
  4. Quels sont les risques ?