Accueil » Dossier » Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maison

Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maison

1 : Un Cloud personnel pour maîtriser ses données 2 : Les fonctions de base 4 : Quels sont les risques ?

Les autres critères de choix

Un cloud personnel peut donc répliquer les fonctions de base des grands clouds publics. C’est un premier pas vers l’indépendance vis-à-vis des géants d’internet, mais peut-on aller plus loin ? Oui avec certains NAS.

Calendrier et contact partagés

Certains modèles de NAS peuvent servir à héberger des calendriers partagés. Adieu Google Agenda, bonjour la configuration d’un serveur CalDAV. Cette fonction se retrouve chez Synology et Netgear. De même, il est possible de monter un serveur CardDAV pour synchroniser via son cloud personnel un carnet d’adresses. La configuration demandera toutefois de la patience et quelques compétences.

Les NAS Synology et Netgear sont les seuls à pouvoir exécuter un serveur cardDAV ou calDAV.

Son propre serveur mail

Documents, photos, calendrier, contacts… on a presque tout ! Restent les emails. Certains NAS (Synology et Netgear toujours) savent le faire, mais, s’il est facile de récupérer des emails, l’envoi posera problème. Pour une raison simple : le spam. Les serveurs mails du monde entier ne verront pas d’un bon oeil un message émis par un serveur inconnu, situé à une IP inconnue et faisant partie d’une plage d’adresses réservées aux clients particuliers ADSL, par exemple. Ledit message a toutes les chances de se faire traiter comme spam et donc de ne jamais atteindre son destinataire. Une solution est d’utiliser un serveur d’envoi connu (celui de son FAI ou celui d’un webmail), mais alors, pourquoi ne pas l’utiliser aussi pour la réception ?

Les NAS Synology et Netgear sont les seuls à pouvoir exécuter un serveur mail.

Station de téléchargement

Tous les NAS que nous avons essayés intègrent un gestionnaire de téléchargement via http ou sur les réseaux peer-to-peer comme bittorrent. Le plus souvent il s’agit du client multi-plate-forme Transmission. Les fichiers ainsi récupérés sont accessibles depuis tous les appareils : une excellente solution face à la capacité de stockage faiblarde des PC portables à SSD ou des smartphones.

Les NAS Synology, QNAP, WD, Netgear, Buffalo et D-Link feront tous de bonnes stations de téléchargement.

Un mot sur l’ergonomie

Image 1 : Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maisonL’interface D-LinkImage 2 : Cloud personnel : les meilleures solutions pour ramener ses données à la maisonL’OS de Buffalo

Derrière des fonctionnalités et des prix similaires, les NAS dédiés au cloud personnel cachent de grandes différences de philosophie et de facilité d’utilisation. Quelques-uns comme ceux de Synology ou de Qnap sont pensés comme de vrais petits PC et se laissent piloter via une interface graphique reprenant les traits classiques d’un OS de bureau : bureau, barre des tâches, fenêtres, widgets, dock, etc. Tous les constructeurs malheureusement ne déploient pas autant d’efforts pour faciliter l’utilisation. La palme de l’austérité revient sans doute à D-Link, qui multiplie les pages au look « web de l’an 2000 » dans un fouillis souvent dur à suivre. WD et Netgear semblent s’être arrêtés au milieu du gué avec une interface propre et moderne, mais qui ne cherche pas à singer un OS classique.

– Les OS de Synology, QNAP et Buffalo sont les plus simples à utiliser et les plus réactifs.
– WD et Netgear permettent une installation sans souci mais leur interface est moins intuitive.
– L’OS D-Link souffre d’une présentation datée et confuse.

Sommaire :

  1. Un Cloud personnel pour maîtriser ses données
  2. Les fonctions de base
  3. Les autres critères de choix
  4. Quels sont les risques ?