Accueil » Actualité » Cloud : Ubuntu 11.04 supportera Eucalyptus et OpenStack

Cloud : Ubuntu 11.04 supportera Eucalyptus et OpenStack

Image 1 : Cloud : Ubuntu 11.04 supportera Eucalyptus et OpenStackUbuntu a décidé de se positionner comme la distribution standard du Cloud Linux. Après avoir fait d’Eucalyptus son pendant Cloud privé, Ubuntu, l’une des distributions Linux les plus populaires, annonce que sa prochaine mouture (11.04), baptisée Natty Narwhal (et dont la sortie est prévue pour avril) embarquera également OpenStack. Un projet Open Source d’infrastructure de Cloud privé standard développée par RackSpace, en collaboration avec la Nasa.

Les deux plates-formes seront proposées sous forme d’option pour le Cloud, a confirmé Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical, la société supportrice d’Ubuntu. Dans un entretien avec le blogueur George Barton, il explique notamment qu’en fournissant les deux solutions, il espère d’abord “faire jouer la concurrence entrer les deux, mais surtout proposer une forme de standardisation de base pour le Cloud Computing”. Tout en rappelant qu’un des enjeux du marché est notamment de trouver un socle standard en matière d’infrastructure de Cloud. “Eucalyptus et OpenStack y joueront certainement un rôle central”, a-t-il ajouté.

Rappelons au passage qu’Ubuntu supporte Eucalyptus depuis longtemps, notamment pour sa compatibilité avec les API des services d’Amazon, EC2 et S3. Toutefois, la Nasa, après avoir jugé la plate-forme pas assez scalable et ouverte pour son projet de Cloud Nebula, a décidé l’année dernière, de s’associer à Rackspace, un des spécialistes du Cloud privé aux Etats-Unis, pour développer un projet d’infrastructure Cloud standard et Open Source. Est né alors le projet OpenStack ainsi que sa communauté, qui compte aujourd’hui parmi sa quarantaine de membres Dell, Citrix, AMD, Intel et le petit Cloudkick (racheté le 4 janvier par Rackspace).

Notons également que Red Hat, l’éditeur Open Source n°1, a scellé un accord avec Eucalyptus le 17 décembre dernier afin de faciliter le déploiement de la plate-forme de Cloud privé du second sur les outils du premier.