Accueil » Dossier » Combien consomment nos écrans ? » Page 4

Combien consomment nos écrans ?

1 : Introduction 2 : CRT vs LCD 3 : Technologies LCD 5 : CRT et configuration du test 6 : Impact de la connectique : VGA vs DVI 7 : Lecture vidéo et bureautique 8 : Réglages de luminosité 9 : Conclusion

Ecrans LCD de test

Benq FP937S (2005) 19”

Image 1 : Combien consomment nos écrans ?

Testé en décembre 2004, ce 19 pouces en 1280×1024 n’a plus rien d’extraordinaire aujourd’hui et ses caractéristiques font sourire : fidélité des couleurs pathétique par rapport aux écrans récents, temps de réponse à 12 ms, 250 cd/m² et un contraste de 500:1. Pour un moniteur qui va donc sur ses 6 ans, les 32 Watts relevés constituent une très bonne performance.

Samsung SyncMaster 204B (2006) 20”

Image 2 : Combien consomment nos écrans ?

Ce TN 20 pouces avait le mérite d’être abordable en 2006, en plus d’être 4/3 alors que le format 16/10 se faisait de plus en plus populaire. Par rapport au 245B Plus ci-dessous, le 204B affiche un blanc qui tire sur le jaune mais dispose d’une consommation contenue avec 35 Watts relevés, très proche des 36 Watts annoncés par le constructeur.

Samsung SyncMaster 245B Plus (2008) 24”

Image 3 : Combien consomment nos écrans ?

Sorti l’année suivante, le 245B Plus est apparu sous les 500 euros, un prix très agressif pour l’époque. Les couleurs sont plus froides que sur le 204B mais pas moins fidèles pour autant. Dans son contexte historique, ce moniteur s’est montré très à l’aise en bureautique & multimédia grâce à sa diagonale et à son ratio 16/10. Aujourd’hui, on apprécie encore son pied « intelligent » qui permet un ajustement en hauteur et en largeur (sans aller jusqu’en mode pivot), le genre de « détail » ergonomique qui a vite fait de passer à la trappe lorsqu’un constructeur part à la chasse aux coûts.

Philips 190BW9 (2009) 19”

Image 4 : Combien consomment nos écrans ?

A défaut d’être un concentré de technologie, le 190BW9 est intéressant pour une utilisation bureautique de par sa résolution de 1680×1050 alors qu’il ne s’agit que d’un écran 19 pouces. Outre ses entrées VGA et DVI (pas systématique sur l’entrée de gamme), celui-ci dispose de haut parleurs intégrés, un hub USB 2.0 et de la compatibilité VESA. L’année dernière, on le trouvait aux alentours de 160 euros.

Acer P225HQL (2010) 22”

Image 5 : Combien consomment nos écrans ?

Le P225HQL est le moniteur le plus récent de la sélection et aussi le seul à bénéficier d’un rétroéclairage LED. Ses caractéristiques sont asses classiques : 22 pouces, 1920×1080. Comme beaucoup de moniteurs récents, le pied est fixe et sa finition piano laqué est d’une attirance sans égal pour la poussière. On notera enfin que les couleurs sont assez froides et tirent sur le bleu.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. CRT vs LCD
  3. Technologies LCD
  4. Ecrans LCD de test
  5. CRT et configuration du test
  6. Impact de la connectique : VGA vs DVI
  7. Lecture vidéo et bureautique
  8. Réglages de luminosité
  9. Conclusion