Accueil » Dossier » Comment monter son PC de jeu passif » Page 10

Comment monter son PC de jeu passif

1 : Introduction 2 : Boîtier : caractéristiques et fonctionnalités 3 : Le boitier sous tous les angles 4 : SilverStone Nightjar ST40NF 400W 5 : Lecteur Blu-ray 6 : Stockage : SSD Corsair Neutron GTX 480 Go 7 : Carte mère et processeur : des choix difficiles 8 : Dissipateur processeur : SilverStone Heligon HE02 9 : Assemblage et installation du dissipateur CPU 11 : Fonctionnement, benchmarks et conclusion préliminaire 12 : Amélioration des performances graphiques 13 : Une GTX 650 passive 14 : CrossFire : A10-5700 et Radeon HD 6670 15 : Températures à pleine charge 16 : Installation d’un ventilateur ultra silencieux 17 : Activation automatique du ventilateur : la solution interrupteur thermique 18 : Conclusion

Installation de la carte mère : une étape délicate

Faire place nette et atténuer les nuisances sonores

À ce stade, il faut résoudre quelques problèmes avant d’installer la carte mère : comme on le voit ci-dessous, plusieurs éléments sont susceptibles de perturber le montage et d’influencer négativement le résultat final.

Image 1 : Comment monter son PC de jeu passif

Première victime sur notre liste, la cage à disques durs 3,5 pouces. Étant donné que nous avons déjà pu installer un SSD dans la baie inférieure et qu’il reste suffisamment de place pour y ajouter un autre périphérique 3,5 pouces, il n’est pas nécessaire de la garder.

Image 2 : Comment monter son PC de jeu passif

Deux vis plus tard, la cage à disques durs peut être retirée et libère ainsi un volume considérable. Le retrait du ventilateur 180 mm adjacent va dans le même sens.

Image 3 : Comment monter son PC de jeu passif

Pour enlever le ventilateur, il faut commencer par démonter la façade du boitier, ce qui nécessite plusieurs petits tournevis ainsi qu’une grande patience. Le ventilateur laisse place à un trou béant, heureusement bien protégé par le filtre anti poussière.

Image 4 : Comment monter son PC de jeu passif

Installation de la carte mère

Il ne manque plus qu’une étape avant de s’attaquer à la carte mère : positionner la plaque E/S. Il nous a fallu très légèrement forcer pour qu’elle s’emboite parfaitement.

Image 5 : Comment monter son PC de jeu passif

Les choses se compliquent et mieux vaut suivre scrupuleusement les étapes qui suivent. Regardons la carte mère avec le dissipateur : elle sera orientée de la même manière à l’intérieur du boitier.

Image 6 : Comment monter son PC de jeu passif

Premièrement, il convient de brancher le câble d’alimentation CPU 12 Volts. Suivent les prises relayant les ports en façade du boitier, sachant que les connecteurs de la carte mère sont extrêmement proches du dissipateur. Les câbles sont assez courts, raison pour laquelle il faut placer la carte mère dans le Temjin TJ08-E puis l’incliner légèrement pour faire les branchements plus facilement. Nous avons utilisé pour cela une petite cale en bois recouvert de caoutchouc mousseux pour préserver l’inclinaison tout en faisant un minimum d’efforts. Il nous semble nécessaire d’utiliser un outil du même genre, à moins de pouvoir se faire aider par quelqu’un d’autre.

Image 7 : Comment monter son PC de jeu passif

Le moment est venu de plaquer doucement la carte mère sur les entretoises. Le dissipateur a tendance à tirer sur les câbles et à les débrancher à moins qu’on les tienne en place tout en manipulant la carte mère.

Image 8 : Comment monter son PC de jeu passif

Mieux vaut connecter les nappes SATA tant que la carte mère est inclinée. En revanche, il y a suffisamment d’espace pour brancher le connecteur d’alimentation ATX, l’USB 3.0 ainsi que l’audio HD après mise à plat de la carte mère.

Voici enfin le résultat :

Image 9 : Comment monter son PC de jeu passif

Sans la cage à disques durs, le boitier de SilverStone a tout de suite l’air beaucoup plus spacieux. Ce volume libre permet de refroidir passivement les APU, bien qu’il soit nécessaire de les surveiller en fonction des températures ambiantes. Une journée d’été un peu chaude peut s’avérer fatale pour une configuration passive, et ce quelle que soit sa taille.

Afin de soulager la carte mère du poids du dissipateur, SilverStone propose un petit support attaché au fond du boitier qui est réglable en hauteur.

Image 10 : Comment monter son PC de jeu passif

Image 11 : Comment monter son PC de jeu passif

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Boîtier : caractéristiques et fonctionnalités
  3. Le boitier sous tous les angles
  4. SilverStone Nightjar ST40NF 400W
  5. Lecteur Blu-ray
  6. Stockage : SSD Corsair Neutron GTX 480 Go
  7. Carte mère et processeur : des choix difficiles
  8. Dissipateur processeur : SilverStone Heligon HE02
  9. Assemblage et installation du dissipateur CPU
  10. Installation de la carte mère : une étape délicate
  11. Fonctionnement, benchmarks et conclusion préliminaire
  12. Amélioration des performances graphiques
  13. Une GTX 650 passive
  14. CrossFire : A10-5700 et Radeon HD 6670
  15. Températures à pleine charge
  16. Installation d’un ventilateur ultra silencieux
  17. Activation automatique du ventilateur : la solution interrupteur thermique
  18. Conclusion