Accueil » Dossier » Comment monter son PC de jeu passif » Page 11

Comment monter son PC de jeu passif

1 : Introduction 2 : Boîtier : caractéristiques et fonctionnalités 3 : Le boitier sous tous les angles 4 : SilverStone Nightjar ST40NF 400W 5 : Lecteur Blu-ray 6 : Stockage : SSD Corsair Neutron GTX 480 Go 7 : Carte mère et processeur : des choix difficiles 8 : Dissipateur processeur : SilverStone Heligon HE02 9 : Assemblage et installation du dissipateur CPU 10 : Installation de la carte mère : une étape délicate 12 : Amélioration des performances graphiques 13 : Une GTX 650 passive 14 : CrossFire : A10-5700 et Radeon HD 6670 15 : Températures à pleine charge 16 : Installation d’un ventilateur ultra silencieux 17 : Activation automatique du ventilateur : la solution interrupteur thermique 18 : Conclusion

Fonctionnement, benchmarks et conclusion préliminaire

La configuration est muette comme une tombe : après avoir appuyé sur le bouton de démarrage, c’est l’image à l’écran qui permet de s’assurer de son fonctionnement.

Nous avons commencé les relevés de consommation et température après avoir rodé les APU (et plus particulièrement la pâte thermique) pendant deux heures. Pour ce qui est de la consommation, les relevés ont été effectués directement sur le rail 12 Volts.

Notons que les températures CPU et GPU, tout particulièrement en charge, étaient si proches après ces deux heures que les très faibles écarts tiennent très probablement à la procédure de test. Compte tenu de ce fait, nous avons arrondi toutes les températures à l’entier supérieur. La température ambiante était de 22°C.

Image 1 : Comment monter son PC de jeu passif

Image 2 : Comment monter son PC de jeu passif

Les résultats ont quelque chose de surprenant : comme évoqué plus tôt, l’A6-5400K a su rester dans les limites du TDP spécifié par AMD, tandis que l’A10-5700 les a dépassées de 4 Watts en jeu et 11 Watts en charge maximale. On est encore dans l’acceptable, mais c’est un paramètre qui doit être pris en compte lorsque l’on achète les différents composants.

À pleine charge, l’A10-5700 grimpe jusqu’à 69°C lorsque la température ambiante est à 30°C (nous y sommes parvenus artificiellement). Ces 69°C restent tout à fait dans les limites de fonctionnement recommandées, de même que nous n’avons pas eu à déplorer de mise en sécurité, mais il nous semble imprudent de faire marcher l’APU à une température aussi élevée sur de longues périodes.

Image 3 : Comment monter son PC de jeu passif

SilverStone Temjin TJ08-E

Le montage inversé de la carte mère ainsi que le placement inhabituel de l’alimentation se sont avérés être parfaitement fonctionnels. Ce n’est pas la première fois que SilverStone propose un agencement intérieur qui tranche par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir, choix qui s’avère payant. Le constat est d’autant plus évident avec notre configuration passive.

Les matériaux comme l’assemblage respirent le sérieux : on pense notamment à la façade en aluminium qui ridiculise les nombreux boitiers ne proposant que du plastique à cet endroit. À l’intérieur, le système de support du dissipateur CPU est particulièrement bien pensé, tout comme la facilité avec laquelle bon nombre de composants peuvent être retirés afin de laisser un maximum de choix possibles au montage. Le seul reproche que l’on puisse lui faire est assez mineur : les vis argentées ne sont pas à la mesure du boitier. Ceci étant dit, il nous semble justifier son prix moyen de 95 euros.

MSI FM2-A75IA-E53

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les cartes mères Mini-ITX ne courent pas les rues, surtout si l’on parle spécifiquement du socket FM2. La MSI FM2-A75IA-E53 a le mérite de proposer Wi-Fi et Bluetooth intégrés, ainsi qu’un firmware abouti qui offre une variété de réglages intéressants ainsi que des fonctionnalités dédiées à l’overclocking. On la trouve pour 93 euros en moyenne, ce qui est à peu près dans la moyenne pour ce format (tous sockets confondus).

AMD A6-5400K et A10-5700

Les performances des APU, notamment face à une carte graphique, sont abordées plus loin. On sait déjà que les cores X86 des APU AMD sont suffisants pour un usage courant et ce sont donc surtout les performances ludiques qui nous intéressent. L’A10 ne semble pas faire goulet d’étranglement pour une carte graphique entrée de gamme comme la Radeon HD7750. À vrai dire, cet APU est suffisant pour une partie rapide en sortant du bureau et clairement au niveau s’il s’agit de faire de la bureautique.

Nous avons beaucoup plus de mal à recommander l’A6-5400K : s’il s’agit d’un choix raisonnable pour un HTPC, son potentiel ne lui permet pas vraiment de prétendre à mieux. Les performances graphiques du niveau de la Radeon HD 5450 ne suffisent plus, quand bien même on prend en compte sa faible consommation. À partir du moment où l’on souhaite assembler une configuration sans carte graphique dédiée, l’A10 s’impose comme un choix évident.

SilverStone Heligon HE02

Accusant presque un kilo sur la balance, positionné à environ 80 euros, le Heligon HE02 n’est pas un dissipateur que l’on achète sur un coup de tête. Ceci étant dit, ses performances en refroidissement passif parlent d’elles-mêmes et sa conception asymétrique offre une réelle flexibilité pour le montage d’une configuration. Il est difficile de lui trouver des alternatives, on aimerait donc voir son prix baisser aux alentours de 65 euros pour le recommander les yeux fermés ou presque (le mode d’emploi gagnerait à être plus explicite).

L’installation peut poser quelques difficultés si le dissipateur surplombe des connecteurs de la carte mère, mais on peut surmonter le problème en planifiant le montage de la configuration et surtout le branchement des câbles. Globalement, nous sommes donc satisfaits.

Cooler Master X1

La X1 offre d’excellentes performances après s’être stabilisée. Sa viscosité gagnerait à tendre un peu plus vers le liquide, mais la méthode d’application « grain de riz » permet tout de même d’arriver à des résultats satisfaisants sans avoir à se servir de la spatule fournie. On tient là un nouvel entrant de qualité sur le marché des pâtes thermiques.

SilverStone Nightjar 400 Watts Zero dbA

Cette alimentation propose un refroidissement passif, une certification 80 PLUS Bronze ainsi qu’une consommation à l’arrêt inférieure au seuil de 0,5 Watt fixé par la norme ErP. Ce modèle (ST40NF) comme la ST50NF sont fabriqués par Seventeam et prennent avec succès la relève de la ST30NF (fabriquée par Etasis). Malheureusement, sa distribution reste confidentielle en France, ce qui n’est pas sans conséquence sur les prix vu qu’il faut compter environ 150 euros. On aurait donc souhaité a minima un câblage modulaire pour ce prix, même si les câbles sont suffisamment longs et de bonne facture.

Conclusion préliminaire

Sauf à vouloir des performances de premier plan, on peut assembler une configuration passive correcte qui permet de jouer occasionnellement sans passer par un boitier démesuré. L’A10-5700 propose des performances graphiques au niveau d’une Radeon HD 6570, ce qui est plutôt appréciable vu le refroidissement employé. Notre projet peut rivaliser avec des configurations de grande distribution à bas prix embarquant une GeForce GT 520/630 ou 640, et ce dans un silence total. À vrai dire, ce projet est une des machines branchées 24/7 au labo, sur laquelle nous travaillons régulièrement.

Pour aller plus loin, voyons maintenant ce que l’on peut faire en ajoutant une Radeon HD 6670 passive, de manière à cumuler les performances graphiques de l’APU et celles de la carte graphique. Est-ce que cette association s’avère supérieure à une HD 7750 passive utilisée seule ? Bien entendu, l’ajout d’une carte graphique augmente la dissipation thermique au sein du boitier, raison pour laquelle il faut avoir une solution de secours pour évacuer la chaleur dans les cas extrêmes. Nous avons donc ajouté à la configuration un interrupteur permettant de contrôler un ventilateur Noiseblocker Multiframe particulièrement silencieux (750 tr/min).

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Boîtier : caractéristiques et fonctionnalités
  3. Le boitier sous tous les angles
  4. SilverStone Nightjar ST40NF 400W
  5. Lecteur Blu-ray
  6. Stockage : SSD Corsair Neutron GTX 480 Go
  7. Carte mère et processeur : des choix difficiles
  8. Dissipateur processeur : SilverStone Heligon HE02
  9. Assemblage et installation du dissipateur CPU
  10. Installation de la carte mère : une étape délicate
  11. Fonctionnement, benchmarks et conclusion préliminaire
  12. Amélioration des performances graphiques
  13. Une GTX 650 passive
  14. CrossFire : A10-5700 et Radeon HD 6670
  15. Températures à pleine charge
  16. Installation d’un ventilateur ultra silencieux
  17. Activation automatique du ventilateur : la solution interrupteur thermique
  18. Conclusion