Accueil » Comparatif » Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

1 : Sélection des meilleures GTX 1080 et 1070 2 : Performances dans les jeux 3 : Consommation, température et bruit 4 : Zotac GeForce GTX 1080 AMP! Extreme 5 : Gigabyte GeForce GTX 1080 Xtreme 6 : Gigabyte GeForce GTX 1080 G1 Gaming 7 : MSI GeForce GTX 1070 Gaming X 8G 8 : MSI GeForce GTX 1080 Gaming X 8G 9 : Nvidia GeForce GTX 1070 Founders Edition 10 : Nvidia GeForce GTX 1080 Founders Edition 11 : Palit GeForce GTX 1080 GameRock Premium Edition 12 : EVGA GeForce GTX 1080 FTW 13 : Gigabyte GeForce GTX 1070 Mini ITX OC 14 : KFA²/Galax GeForce GTX 1080 HoF (Hall of Fame) 15 : MSI GeForce GTX 1080 Sea Hawk 16 : Palit GeForce GTX 1070 Game Rock Premium Edition 17 : PNY GeForce GTX 1080 XLR8 18 : KFA²/Galax GeForce GTX 1070 EX 19 : Asus GeForce GTX 1070 Strix OC

Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming

Image 1 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testLa GeForce GTX 1070 G1 Gaming de Gigabyte vise le milieu de gamme et les acheteurs à la recherche d’une carte performante et abordable. Les trois ventilateurs et l’apparence très martiale de la carte suggèrent en tout cas que le GPU ne va pas se la couler douce.

Mais comme l’habit ne fait pas le moine, nous allons vérifier dans ce test ce que vaut réellement la carte. De bonnes performances peuvent même cacher parfois de graves déficits de conception, qui ne se révèlent souvent que quand il est trop tard. Ne nous fions donc pas aux apparences et laissons parler les faits. 

Image 2 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Construction et connectique

La coque du système de refroidissement est en plastique noir mat orné d’applications orange aux formes agressives. Avec 797 grammes sur la balance, la carte se situe dans la catégorie des poids plume et sera facile à installer. Elle est un peu longue puisqu’on mesure 28,2 cm de bout en bout pour 11,5 cm de hauteur, et 3,5 cm d’épaisseur, ce qui en fait une carte dual slot typique.

Les trois petits ventilateurs de 80 mm de diamètre assurent la ventilation. On remarque leur petitesse surtout parce que la carte est si longue. En somme, la carte a l’air bien plus imposante qu’elle ne l’est vraiment.

Image 3 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testImage 4 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

L’arrière du PCB est recouvert d’une plaque arrière en aluminium noir sur lequel le logo Gigabyte blanc, non rétroéclairé, vient se poser. Cette plaque déborde de 5 mm du PCB, une donnée à prendre en compte si l’on prévoit de monter un système à plusieurs cartes.

Image 5 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Le dessus de la carte possède un panneau rétroéclairé multicolore avec en capitales le nom du fabricant. Un indicateur lumineux signalant que les ventilateurs sont à l’arrêt et un connecteur d’alimentation PCI à huit broches placé à l’extrémité complètent l’ensemble.

Image 6 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Le capot laisse apparaître les ailettes du radiateur orientées à la verticale, qui ne dirigent donc pas le flux d’air hors du boîtier. La carte aura donc tendance à réchauffer la surface de la carte mère.

Image 7 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testImage 8 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

L’équerre PCI comporte cinq sorties, dont quatre au maximum peuvent être utilisées simultanément dans un système multiécran. On retrouve une sortie dual link DVI-D (uniquement numérique), une sortie HDMI 2.0 et trois DisplayPort 1.4. Le reste de l’équerre est constitué d’une grille d’aération sans réelle utilité en raison de l’orientation verticale des ailettes radiateur.

PCB et composants

Gigabyte n’a pas repris le design de référence et préféré une configuration maison pour le PCB. On retrouve des composants habituels, mais aussi des choix étonnants.

Image 9 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Image 10 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testPour la mémoire, pas de surprise, on retrouve les modules de GDDR5 habituels. Ces huit modules Samsung K4G80325FB-HC25 ont une capacité respective de huit gigabits (32 x 256 Mbit) et leur tension varie selon la fréquence entre 1,305 et 1,597 V.

Ce qui nous a sauté tout de suite aux yeux en démontant la carte, c’est le processeur ARM 32 bits Cortex M0+ de Holtek, ici uniquement dédié à la gestion couleurs du système de rétroéclairage à LED.

La conversion du courant réserve aussi son lot de surprises. Le constructeur a choisi un design à 6+2 phases un peu surdimensionné, dirigé par un contrôleur PWM uP9511 produit par uPI Semiconductor Corp.

Image 11 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testImage 12 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Les convertisseurs de tension des phases GPU sont des MOSFET AON6508 Trench Power AlphaMOS en haut étage et AON 6414 en bas étage, tous deux produits par Alpha & Omega Semiconductor. Ces composants ont une résistance interne très faible sur l’ensemble de la courbe de rendement et n’ont pas besoin de drivers puissants, ce qui permet de limiter les déperditions de chaleur.

Image 13 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testImage 14 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Les bobines encapsulées et placées sur le PCB à la machine sont des Magic Coils de Foxconn.

Image 15 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testImage 16 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Les deux phases de la mémoire ont pour dirigeant un contrôleur PWM inconnu au bataillon, mais sûrement semblable à un uP1666 qui embarque diodes Schottky et drivers de porte. Les MOSFET sont les mêmes que sur les phases GPU, seules les bobines sont un peu plus petites.

Image 17 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en testImage 18 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Le monitoring du courant est assuré par une puce INA3221 classique. Sous le GPU, on retrouve deux condensateurs censés lisser les derniers pics de tension.

Image 19 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Fréquence, tension et consommation

On observe quelques sautes d’humeur de la fréquence qui sont dues à une baisse de tension ordonnée par le système Boost afin de ne pas dépasser la limite de consommation fixée sur cette carte Gigabyte à environ 185 W.

Image 20 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Alors que la fréquence maximum se stabilise en jeu à environ 1936 MHz après un démarrage à 1974 MHz, le stress-test fait chuter la carte à une fréquence moyenne de 1759 MHz. On observe un comportement similaire au niveau de la tension qui atteint au début 1,062 V avant de diminuer légèrement jusqu’à une moyenne de 1,043 V.

Image 21 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Gigabyte comme la plupart des constructeurs, renonce au plancher de fréquence le plus bas autorisé par Nvidia afin de gagner un palier supplémentaire dans les hautes fréquences, ce qui se traduit par une fréquence minimale de 240 MHz.

Le tableau suivant montre les effets de cette augmentation de fréquence sur la consommation : 

Consommation
Repos
13 W
Repos multimoniteur
14 W   
Lecture Blu-ray
15 W
Jeu léger
111 à 121 W
Jeu intense (Metro Last Light 4K)
180 W
Torture (Furmark)
183 W

Pour les curieux, on inclut les graphiques détaillés de la consommation électrique selon que la carte est au repos, en jeu en 4K et pendant le stress-test. On y observe la répartition de la charge aux différentes entrées ainsi que l’évolution et les pics de consommation mesurés.

On mesure un modeste 3,6 A au niveau de l’alimentation 12 V de la carte mère alors que la norme PCI SIG préconise au maximum 5,5 A. On pourra donc sans crainte installer ce modèle sur une carte mère ancienne. L’alimentation 12 V de la carte mère ravitaille en courant seulement les deux phases de la mémoire. L’alimentation du GPU repose uniquement sur le connecteur d’alimentation PCI à huit broches.

Image 22 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Système de refroidissement et températures

La plaque dorsale ne participe malheureusement pas à la dissipation et ne fait que stabiliser la carte tout en lui donnant un aspect plus premium.

Image 23 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Distribuons tout d’abord les bons points : on aime beaucoup le bloc de refroidissement à deux étages placé au-dessus des convertisseurs de tension et des bobines. On aime aussi le cadre de stabilisation qui refroidit directement les modules mémoire.

Image 24 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Par contre, on n’aime vraiment pas le système de refroidissement principal qui semble avoir été pensé au rabais. Le premier radiateur est posé directement sur un épais cadre de refroidissement en aluminium. Ce cadre est un peu l’homme à tout faire de l’histoire, puisque qu’il maintient le radiateur, sert de bloc de refroidissement et aussi de support pour les deux caloducs de 8 mm de diamètre qui viennent se poser directement sur le GPU (une solution DHT donc).

Les caloducs ne recouvrent même pas toute la surface du GPU et ont bien du mal à transmettre assez vite la chaleur dégagée par le GPU vers le second radiateur. Un troisième caloduc n’aurait vraiment pas été superflul. En jeu, avec un maximum de 64°C au niveau du GPU, on ne peut pas dire que la situation soit préoccupante, mais cela est moins dû à la qualité du système de refroidissement qu’à la limite de température plutôt basse à partir de laquelle les ventilateurs augmentent fortement leur vitesse. Mais nous y reviendrons. 

Image 25 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Si on passe aux images infrarouges illustrant les températures à l’arrière du PCB, on remarque que le socle du GPU (et aussi le PCB) est légèrement plus chaud que le GPU. On relève 78°C au niveau des convertisseurs de tension, un bon résultat permis par la plaque de refroidissement à deux étages dédiée.

Image 26 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Même chose en stress-test, les températures n’augmentent que légèrement. Le système de refroidissement fait son office, même s’il ne reste plus beaucoup de marge de manœuvre.

Image 27 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Nuisances sonores

L’évolution de la vitesse de rotation des ventilateurs est très progressive malgré un démarrage un peu brusque. Le bruit permanent engendré par les ventilateurs turbinant à plus de 2000 tr/min est beaucoup moins apprécié.

Image 28 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

En charge, on mesure 38,3 dB au maximum. La Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming est nettement plus bruyante que la plupart des autres GeForce GTX 1070, sans pour autant se démarquer au niveau des performances. 

Image 29 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Caractéristiques techniques et verdict

Image 31 : Comparatif : 17 GeForce GTX 1080 et 1070 en test

Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming

437€ > Amazon
Verdict :

Faire une bonne affaire, ce n’est pas forcément économiser sur les bouts de chandelle. La décision de n’intégrer que deux caloducs de 8 mm d’épaisseur en DHT (en faisant donc l’impasse sur un bloc de refroidissement en cuivre) pour refroidir le GPU gâche le potentiel de la carte avec à la clé des températures et des nuisances sonores relativement élevées. C’est vraiment dommage car la carte avait pas mal d’atouts en main à commencer par les trois ventilateurs, qui n’arrivent cependant pas à compenser l’embouteillage de chaleur sur les deux caloducs.

Dommage donc, car les composants sont de bonne qualité et bien répartis sur le PCB. Entendons-nous bien : la carte n’est pas mauvaise, mais elle aurait pu être nettement plus discrète si on n’avait pas économisé autant sur les caloducs.

Pour les amateurs de watercooling, la carte est une bonne affaire avec un PCB bien pensé et des composants efficaces.

plus
SMs 15
Shader Units 1920
Fréquence de base 1595
Fréquence Boost 1758
GFLOPS 6347
Unités de texturing 120
Fillrate (GT/s) 199
Mémoire 8 Go
Type de RAM GDDR5
Fréquence RAM (MHz) 2002
Bande Passante 256,3 Gbyte/s
Cache L2 (Mo) 2
Milliards de transistors 7.2
Système de refroidissement non-DHE
Ventilateur(s) 3x 80 mm, axial
Lamelles Verticales
Caloducs 2x 8 mm
Dissipateur Cuivre, nickel
Longueur 28 cm
Largeur 11,5 cm
Hauteur 3,5 cm + 0,5 cm
Poids 797 g
Sorties DVI-D, HDMI 2.0, 3x DP
Consommation au repos (W) 13
Consommation en jeu (W) 180
Consommation max (W) 183
Alimentation 1x 8-Pin

Sommaire :

  1. Sélection des meilleures GTX 1080 et 1070
  2. Performances dans les jeux
  3. Consommation, température et bruit
  4. Zotac GeForce GTX 1080 AMP! Extreme
  5. Gigabyte GeForce GTX 1080 Xtreme
  6. Gigabyte GeForce GTX 1080 G1 Gaming
  7. MSI GeForce GTX 1070 Gaming X 8G
  8. MSI GeForce GTX 1080 Gaming X 8G
  9. Nvidia GeForce GTX 1070 Founders Edition
  10. Nvidia GeForce GTX 1080 Founders Edition
  11. Palit GeForce GTX 1080 GameRock Premium Edition
  12. EVGA GeForce GTX 1080 FTW
  13. Gigabyte GeForce GTX 1070 Mini ITX OC
  14. KFA²/Galax GeForce GTX 1080 HoF (Hall of Fame)
  15. MSI GeForce GTX 1080 Sea Hawk
  16. Palit GeForce GTX 1070 Game Rock Premium Edition
  17. PNY GeForce GTX 1080 XLR8
  18. KFA²/Galax GeForce GTX 1070 EX
  19. Asus GeForce GTX 1070 Strix OC
  20. Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming