Accueil » Dossier » Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200 » Page 6

Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

1 : Introduction 2 : Amped Wireless REA20 3 : D-Link DAP-1650 4 : Linksys RE6500 5 : Netgear EX6200 7 : Conclusion

Performances

Sachant que le but des étendeurs Wi-Fi est d’améliorer la couverture du réseau existant, nos benchmarks mettent l’accent sur la portée ainsi que les répercussions sur les performances.

Débits TCP à 1,5 mètre sur la bande 2,4 GHz

Image 1 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

Le Linksys RE6500 comme le D-Link DAP-1650 proposent des performances respectables sur la bande 2,4 GHz à 1,5 mètre (5 pieds) de distance, contrairement au Netgear EX 6200 et à l’Amped Wireless REA20 dont les prestations laissent ici à désirer. On aimerait expliquer ce résultat par les configurations respectives d’antennes/amplificateurs (les modèles proposant la plus forte amplification étant à la traine), mais les résultats à longue distance ne valident que partiellement cette théorie.

Débits TCP à 1,5 mètre sur la bande 5 GHz

Image 2 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

Le simple fait de passer sur la bande 5 GHz nous permet de constater une nette progression des performances sur l’ensemble des étendeurs. Le Linksys RE6500 reste au sommet avec une confortable avance. L’écart entre l’Amped Wireless REA20 et le D-Link DAP-1650 est particulièrement intéressant sachant que ces deux modèles utilisent les mêmes SoC et contrôleurs Realtek.

Par ailleurs, les résultats obtenus ici illustrent parfaitement l’irrégularité du Netgear EX6200, comportement qui pourrait s’expliquer par les fonctionnalités de stockages disponibles via son port USB.

Débits TCP à 7,6 mètres sur la bande 2,4 GHz

Image 3 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

A nos yeux, les performances relevées à cette distance sont particulièrement importantes parce que représentatives des conditions d’utilisation réelles des étendeurs.

Les résultats à 7,6 mètres n’ont rien d’impressionnant sur la bande 2,4 GHz, sans pour autant être dramatiques pour une utilisation légère d’internet (messagerie par exemple). L’Amped Wireless est le modèle qui profite le plus du passage de 1,5 mètre à 7,6 mètres, améliorant au passage son débit moyen. On ne peut pas en dire autant du Netgear EX6200 qui est clairement en queue de peloton.

Débits TCP à 7,6 mètres sur la bande 5 GHz

Image 4 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

L’accent mis par Amped Wireless sur la configuration antennes/amplificateurs de son étendeur semble payer ici, bien que le débit soit assez nettement inférieur à celui relevé à 1,5 mètre de distance. Le Linksys RE6500 parvient à un débit de pointe tout à fait respectable, mais il paye son irrégularité. Le D-Link DAP-1650, utilisant pour mémoire les mêmes SoC et contrôleurs d’origine Realtek que le modèle d’Amped Wireless, est franchement en retrait de ce dernier, ce qui s’explique probablement par leurs configurations respectives en matière d’antennes.

Débits TCP à 15,2 mètres sur la bande 2,4 GHz

Image 5 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

Les performances moyennes à 15,2 mètres de distance sur la bande 2,4 GHz s’approchent du point de non- retour. Le DAP-1650 en est le parfait exemple : sans antennes externes, il est en souffrance. L’Amped Wireless REA20 maintient sa suprématie sur les longues distances pour les trois critères et notamment sur le débit moyen.

Débits TCP à 15,2 mètres sur la bande 5 GHz

Image 6 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

Le Netgear EX6200 persiste dans sa dualité : cet étendeur atteint les meilleures performances maximales et les pires performances minimales sur la bande 5 GHz à 15,2 mètres. Si le Linksys RE6500 accuse lui aussi un comportement irrégulier dans ces conditions de test, l’amplitude moins violente lui permet de proposer un meilleur débit moyen. Encore une fois, l’Amped Wireless REA20 est au sommet de la hiérarchie.

Débits TCP à 23 mètres sur la bande 2,4 GHz

Image 7 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

Toutes les attentes sur la bande 2,4 GHz à 30 mètres doivent être sérieusement modérées à la lumière de notre test. Une utilisation lourde (streaming vidéo par exemple) du réseau semble exclue dans ces conditions de test.

Débits TCP à 23 mètres sur la bande 5 GHz

Image 8 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

A 23 mètres, tous les étendeurs souffrent d’irrégularités dues aux pertes de signal, ce qui n’est pas franchement surprenant. L’Amped Wireless REA20, le Linksys RE6500 et le Netgear EX6200 finissent assez proche les uns des autres avec des performances moyennes allant de 26 à 31 Mb/s environ. A défaut d’être extraordinaires, ces débits permettent une utilisation polyvalente d’internet.

Puissance du signal sur la bande 2,4 GHz

Image 9 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

En matière de puissance du signal, l’Amped Wireless constitue un cas particulièrement intéressant : entre 1,5 mètre et 7,6 mètres son signal s’affaiblit dès lors que la distance augmente, or c’est sur ce même intervalle que l’on voit ses débits progresser. Passé le cap des 11 mètres et jusqu’à 23 mètres, la puissance de son signal est d’une régularité impressionnante.

Autre constat surprenant, le D-Link DAP-1650 affiche le signal le plus puissant du comparatif à 23 mètres et ce alors qu’il est dépourvu d’antennes externes. Le fait est que cet avantage ne lui permet pas d’atteindre de bons débits pour autant.

Terminons par le cas du Linksys RE6500 : bien que cet étendeur soit généralement à la traine pour ce qui est de la puissance de son signal, il a pourtant su suivre son plus proche rival sur le plan des débits, à savoir l’Amped Wireless REA20.

Puissance du signal sur la bande 5 GHz

Image 10 : Comparatif : 4 répéteurs Wi-Fi AC1200

Exception faite du Linksys RE6500 à 1,5 mètre de distance, les quatre étendeurs proposent une puissance de signal relativement similaire aux différents points de mesure. Précisons tout de même que l’Amped Wireless REA20 voit à nouveau son signal s’affaiblir au fur et à mesure de l’éloignement jusqu’à 7,6 mètres, distance à laquelle il se stabilise ensuite. Compte tenu de sa taille et de la configuration de ses antennes, nous nous attendions à ce que le Netgear EX6200 brille à longue distance, mais le verdict est bien différent : passé 21 mètres, l’EX6200 ne parvient pas à suivre ses rivaux. Le Linksys RE6500 est quant à lui l’étendeur le plus régulier du lot au niveau des débits, tout en accusant les plus fortes variations en termes de puissance du signal. 

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Amped Wireless REA20
  3. D-Link DAP-1650
  4. Linksys RE6500
  5. Netgear EX6200
  6. Performances
  7. Conclusion