Accueil » Comparatif » Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer

Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer

1 : Intro et sélection des meilleurs claviers gaming 2 : Les technologies à connaître 3 : Switchs à membrane ou mécaniques ? 4 : Caractéristiques de tous les claviers testés 5 : Tests : claviers alternatifs pour jouer 6 : Tests : gaming membranes 7 : Tests : gaming mécaniques 9 : Les claviers en fin de vie

Tests : gaming mécaniques de luxe

Nous terminons notre dossier avec cette page consacrée aux modèles mécaniques dits « de luxe ». Ces claviers intègrent généralement des fonctionnalités très avancées, mais les font payer au prix fort et, dans certains cas, nous flirtons voire dépassons les 200 euros. Est-il bien raisonnable de dépenser autant pour un « simple » clavier ? Nous vous en laissons seuls juges.

Corsair K70 RGB MK.2 Low Profile

Switchs testés : Cherry MX LP RGB Speed / KRO : N / Bruit : léger

Image 1 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 2 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 3 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10

Corsair K70 RGB MK.2 Low Profile

Coup de coeur

178,90€
On aime
  • Qualité des switchs
  • Hauteur des touches agréable
  • Plutôt discret
  • Finition qui frôle le sans-faute
  • Ensemble de touches supplémentaires
  • Rétroéclairage d'excellente facture
  • Qualité du logiciel CUE
  • Port USB passthrough
On n’aime pas
  • Très encombrant avec le repose-poignets
  • Repose-poignets peu confortable
  • Câble un chouia court
Verdict :

8/10 – En quelques années, Corsair est devenu une des références du clavier gamer et ce n’est pas ce K70 RGB MK.2 qui devrait ternir sa réputation. Tout d’abord, Corsair profite sur ce modèle d’une période d’exclusivité pour l’utilisation du contacteur Cherry MX Low Profile RGB Speed. Inutile de tourner autour du pot, ces contacteurs sont excellents : réactifs et agréables, ils garantissent une frappe alerte et se montrent parfaits dans les jeux. Pour ne rien gâcher, les nuisances sonores sont limitées et peu agressives. Pour le reste, Corsair fait dans le classique, mais ne fait l’impasse sur aucun élément clef : le rétroéclairage est largement personnalisable et très agréable, le câble est de bonne facture quoique un peu court et les indispensables anti-ghosting / N-key rollover sont de la partie. Bon point, le repose-poignets est amovible, mais il est un peu moins agréable que ce que nous avons l’habitude de voir. Tout ceci est excellent, mais se paie au prix fort et risque de réserver ce modèle à une élite fortunée.

plus
Interface USB
Hub USB Oui, 1 port
Toucher Mécanique
Contacteurs Cherry MX LP RGB Speed
Configuration 105 touches
Pavé numérique Oui
Anti-ghosting Oui
Key rollover Oui, complet
Touches programmables Oui, toutes
Touches multimédias Oui, 8 touches
Rétro-éclairage Oui, RGB
Repose-poignets Oui, amovible
Câble 1,8 m
Dimensions 438x168x29 mm
Poids 1080 g

Qwerkywriter S

Switchs testés : Cherry MX Red / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 6 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 7 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 8 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Qwerkywriter S

Le design

249,90€
On aime
  • Design vintage remarquable
  • Qualité de finition
  • Filaire et Bluetooth
  • Excellente autonomie
  • Bonne course, réactivité des touches
On n’aime pas
  • Prix très élevé
  • Touches rondes pas du goût de tous
  • Support de tablette peu pratique
  • Poignée superflue
Verdict :

7/10 – Porté par une campagne de financement participatif, le Qwerkywriter a remporté un certain succès et il nous arrive dans sa seconde mouture, la « S », la seule disponible en AZERTY. Peu de revendeurs le proposent à leur catalogue et le prix s’en ressent. Pourtant, des atouts, ce clavier en a beaucoup à commencer par la possibilité de le connecter en filaire ou en Bluetooth. Cette dernière permet davantage de mobilité. Son autre atout majeur est bien sûr son design. Vintage à souhait, le Qwerkywriter S est belle machine qui n’est pas sans rappeler les machines à écrire d’antan. Mieux l’esthétique ne gâche en rien le confort d’utilisation, tant que les touches rondes ne vous choquent pas. Les Cherry MX Red sont des contacteurs bien connus qui autorise confort et réactivité. Chaque revers ayant son médaille et sans être les pires, ils sont bruyants. Grâce à son poids important, le QwerkyWriter S est particulièrement stable, mais le petit panneau destiné à recevoir un smartphone ou une tablette pour se lancer dans la saisie aurait bénéficié d’un angle plus agréable. Cela dit, le gros défaut est ailleurs : le produit reste très coûteux, à près de 250 euros.

plus
Interface USB / Bluetooth
Hub USB Non
Toucher Mécanique
Contacteurs Cherry MX Red
Configuration 84 touches
Pavé numérique Non
Anti-ghosting Oui
Key rollover Oui, complet
Touches programmables Non
Touches multimédias Oui, 5 touches
Rétro-éclairage Oui, RGB
Repose-poignets Oui, amovible
Câble 2 m
Dimensions 394x235x89 mm
Poids 1540 g

Razer Huntsman Elite

Switchs testés : Razer Opto-mécanique / KRO : N / Bruit : pénible

Image 11 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 12 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 13 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Razer Huntsman Elite

209,95€
On aime
  • Frappe souple et rapide
  • Excellente tenue dans les jeux
  • Finition de très haut niveau
  • Rétroéclairage agréable
  • Logiciel très complet
  • Touches dédiées multimédia
On n’aime pas
  • Très bruyant
  • Une seule hauteur de pieds
  • Pas d'USB passtrough, 2 ports occupés sur le PC
  • Encombrant avec le repose-poignets
Verdict :

7/10 – S’il est un constructeur qui tente des choses côté contacteurs, c’est bien Razer. Cette fois, il nous propose des switchs de son cru baptisés opto-mécaniques dont le but est d’offrir une réactivité à toute épreuve grâce à l’utilisation d’un faisceau lumineux pour gérer l’activation. La réussite est impressionnante avec un contact souple et des commandes qui répondent à merveille. En revanche, il s’agit toujours de contacteurs « à clic » et, ce faisant, le Huntsman Elite est un modèle bruyant, très bruyant même. Oubliez-le si vous souhaitez conserver un environnement discret. On regrette également l’absence de port USB pass-through alors que le clavier a besoin de 2 ports sur PC (du fait du rétroéclairage). Autre point de discorde : une seule hauteur de pieds. Des détails certes, mais qui constrastent avec l’excellente finition du produit et la qualité de son logiciel. Reste enfin, une tarification douloureuse qui dissuadera plus d’un utilisateur.

plus
Interface USB, 2 ports
Hub USB Non
Toucher Opto-mécanique
Contacteurs Razer Opto-mécanique
Configuration 105 touches
Pavé numérique Oui
Anti-ghosting Oui
Key rollover Oui, complet
Touches programmables Oui, toutes
Touches multimédias Oui, 9 touches
Rétro-éclairage Oui, RGB
Repose-poignets Oui, amovible
Câble 2 m
Dimensions 444x140x35 mm
Poids 862 g

ASUS ROG Strix Flare

Switchs testés : Cherry MX RGB / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 16 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 17 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 18 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Asus ROG Strix Flare

174,90€ > Materiel.net
On aime
  • Ergonomie du logiciel ROG Armoury
  • Qualité des contacteurs Cherry MX RGB
  • Confort de saisie grâce au repose-poignets
  • Un port USB accessible
  • Excellente stabilité
  • Rétroéclairage complet et agréable
On n’aime pas
  • Nuisances sonores des Cherry MX RGB
  • Finitions plastiques
  • Touches multimédias inconfortables
Verdict :

Réputé, Asus n’hésite pas à facturer au prix fort ses modèles haut de gamme. Le ROG Strix Flare est ainsi facturé 175 euros et au premier coup d’œil, on regrette l’omniprésence du plastique sur un produit aussi coûteux : une finition métal aurait été le minimum. Nous regrettons aussi le contacteur qui équipe les six touches multimédia : trop mou, il les rend inconfortables. Reste que ce sont les seules critiques que l’on peut formuler à l’encontre de ce clavier. Les Cherry MX RGB ne sont pas une nouveauté, mais leur intégration est impeccable : le confort de saisie, la réactivité dans les jeux et le rétroéclairage, Asus réussit un sans-faute. La présence d’un repose-poignets est agréable de même que celle d’un port USB passthrough alors que l’anti-ghosting est complet pour assurer le confort du gamer. Mais que tout cela est cher.

plus

Corsair K63 Wireless

Switchs testés : Cherry MX Red / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 21 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 22 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 23 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Corsair K63 Wireless

119,90€
On aime
  • Intégration parfaite au Corsair Lapboard
  • Contacteurs Cherry MX Red de qualité
  • Finition exemplaire
  • Présence de touches multimédias
  • Format compact bien pratique
  • Repose-poignets amovible
  • Près de 80 heures d'autonomie
On n’aime pas
  • Coût de la solution complète K63 + Lapboard
  • Résonance des contacteurs
  • Poids important pour sa taille
Verdict :

En dessinant le K63 Wireless, Corsair avait en tête la conception d’un clavier pour accompagner le Lapboard que nous avons testé il y a peu. Ce périphérique prend place sur les genoux du gamer, lui-même confortablement installé dans son salon. Le K63 se devait donc d’être sans-fil, de disposer d’une bonne autonomie tout en répondant aux exigences des joueurs. Mission réussie sur presque toute la ligne puisque nous n’avons à signaler qu’un défaut, malgré tout gênant : les touches sont bruyantes et ont tendance à résonner, en particulier la barre espace. Dans le salon, cela peut vite provoquer un drame familial. Dommage, car pour le reste, nous ne sommes pas loin de la perfection : réactifs et précis, les Cherry MX Red sont parfaits, la frappe est rapide, les options de configuration nombreuses. L’intégration au Lapboard est une merveille qui comblera tous les gamers PC de salon… mais attention au prix de l’ensemble ! (environ 180 euros)

plus

Corsair K68 RGB

Switchs testés : Cherry MX Red / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 26 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 27 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 28 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Corsair K68 RGB

109,90€
On aime
  • Certification IP32 (poussière, éclaboussure)
  • Contacteurs Cherry MX Red de qualité
  • Finition exemplaire
  • Repose-poignets amovible
  • Câble de bonne longueur
  • Logiciel aussi pratique que complet
  • Rétroéclairage réussi
On n’aime pas
  • Pas de port USB passthrough
  • Résonance des contacteurs
  • Câble non-tressé
  • Rien pour extraire les touches
  • Un poids lourd
Verdict :

Habitué des récompenses en tout genre sur le segment périphériques gamers, Corsair est ce que l’on peut appeler une valeur sure. Pourtant, malgré des qualités indiscutables, son K68 RGB manque d’un « je ne sais quoi » pour faire la différence. Conçu autour de contacteurs Cherry MX Red, il s’agit d’un clavier parfait pour le jeu vidéo, mais moins à l’aise dans la saisie à cause, notamment, de nuisances sonores importantes. Le volume n’est pas très élevé, mais un effet de résonance désagréable se fait sentir. Compte tenu du prix du clavier, on regrette également certains détails comme l’absence d’un port USB en plus ou de ce petit outil bien pratique pour enlever les touches. Heureusement, la certification IP32 (poussière, éclaboussure) est à même de faire pencher la balance en faveur du K68 RGB.

plus

Logitech G513

Switchs testés : Romer-G Linear / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 31 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 32 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 33 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Logitech G513

179,90€
On aime
  • Excellents switchs Romer-G
  • Ensemble de touches gaming en plus
  • Port USB passthrough
  • Rétroéclairage impeccable, touche par touche
  • Repose-poignets avec mousse à mémoire de forme
  • Finition générale exemplaire (châssis, câble tressé)
On n’aime pas
  • Prix beaucoup trop élevé
  • Caractères sombres sur les touches
  • Résonance importante lors de la saisie
  • Pas de touches multimédias
  • Un G413 à peine amélioré
Verdict :

Peu de temps après la sortie du G413, Logitech fait évoluer son produit… de manière très subtile. En effet, nous sommes déçus de remarquer que le principal défaut du G413 est toujours de mise: lors de la saisie, la résonance des touches sur le fond en aluminium est particulièrement audible et gênant. Nous avons testé le modèle doté de contacteurs Romer-G linear et c’est encore plus net que sur le modèle tactile où la petite résistance avant activation permet de contrôler son geste. Le volume sonore n’est donc pas très élevé, mais certains utilisateurs le trouveront désagréable. Dommage, car pour le reste, on assiste encore à une belle démonstration de Logitech qui intègre un excellent repose-poignets avec mousse à mémoire de forme, un port USB passthrough et un petit jeu de 12 touches dédiées gaming. Reste qu’à son prix de lancement (180€), il manque d’amélioration par rapport au G413. Dommage.

plus

MSI Vigor GK70

Switchs testés : Cherry MX RGB / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 36 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 37 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 38 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

MSI Vigor GK70

149,90€
On aime
  • Format compact bien pratique
  • Contacteurs Cherry MX RGB réactifs et précis
  • Câble tressé détachable
  • Logiciel complet et ergonomique
  • Ensemble de touches gamer
  • Finition de très haut niveau
On n’aime pas
  • Prix particulièrement élevé
  • Pas d'émulation du pavé numérique
  • Nuisances sonores relativement élevées
Verdict :

Petit à petit, MSI marque le monde du gaming de son empreinte et malgré un prix de vente dissuasif, le Vigor GK70 pourrait bien convaincre de nombreux joueurs. Élaboré autour des contacteurs Cherry MX RGB, ce produit bénéficie d’un niveau de finition assez remarquable avec, par exemple, un câble tressé détachable, un système de passe-fil très pratique et une base en métal de très belle facture. La frappe est agréable et rapide alors que la réactivité des switchs est exemplaire, MSI a par ailleurs pensé à intégrer un set de touches gaming au touché un peu plus agréable pendant les jeux. Le format compact est toujours aussi pratique, même si nous regrettons l’absence d’une émulation de pavé numérique. Le logiciel MSI permet heureusement presque toutes les fantaisies en matière de macros ou de rétroéclairage… À plus ou moins 150€ – prix de lancement – nous n’en attendions pas moins.

plus

Asus GK2000 Horus

Switchs testés : Cherry MX Red / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 41 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 42 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 43 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Asus GK2000 Horus

229,00 € > Amazon
On aime
  • Repose-poignets amovible et confortable
  • Matériaux employés
  • Hub USB 2 ports et jacks audio
  • Réactivité excellente
  • Bonne qualité de frappe
  • Support amovible pour smartphone
  • Logiciel très complet
  • Rétroéclairage touche par touche
On n’aime pas
  • Prix exorbitant
  • Encombrement très important
  • Interface logicielle un peu lourde
  • Nuisances sonores élevées
  • QWERTY seulement pour le moment
Verdict :

Le GK2000 Horus est un produit de la gamme Republic of Gamers. Asus a mis les petits plats dans les grands afin de nous proposer une modèle d’exception basé sur les contacteurs Cherry MX Red, salués par de nombreux joueurs. En effet, leur réactivité est exempte de reproche et les sessions de jeu sont un bonheur. La saisie n’est pas mauvaise non plus grâce à la bonne hauteur des touches. En revanche, les nuisances sonores sont à nouveau très élevées avec ces contacteurs. Autre problème, le GK2000 est un clavier très encombrant et relativement lourd : Asus n’a pas fait dans la demi-mesure. On regrette aussi que l’interface logicielle n’ait pas été simplifiée. Elle intègre tous les réglages utiles, mais l’ergonomie est à revoir. Enfin, impossible de ne pas souligner – malgré toutes les qualités du prix – un prix exorbitant qui calme nos ardeurs.

plus

SteelSeries Apex M750 RGB

Switchs testés : SteelSeries QX2 / KRO : N / Bruit : pénible

Image 46 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 47 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 48 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

SteelSeries Apex M750 RGB

139,90 € > Amazon
On aime
  • Une élégance rare
  • Excellente qualité de finition
  • Contacteurs très réactifs
  • Logiciel complet et bien pensé
On n’aime pas
  • Structure ouverte particulièrement bruyante
  • Manque de fonctionnalités annexes (USB, jacks audio)
  • Coût élevé
Verdict :

Figure de proue de la rentrée 2017 pour SteelSeries, l’Apex M750 est le premier clavier à intégrer les nouveaux contacteurs QX2. SteelSeries est effectivement l’un des rares constructeurs à proposer des contacteurs qu’il développe lui-même. Sans surprise, ils sont excellents sur le plan de la réactivité et permettent une saisie aussi rapide que précise. Leur fonctionnement linéaire permet, en outre, de limiter les nuisances sonores. Hélas, cet effort est limité par la conception même du clavier. Les touches viennent effectivement buter sur la structure de l’Apex M750 et générer des « claquements » très gênants. Pire, la structure ouverte du clavier amplifie encore les nuisances : même les joueurs indulgents risquent d’être perturbés. Dommage car SteelSeries a soigné les choses côté rétroéclairage et logiciel : l’interface est agréable et permet toutes les fantaisies en 16,7 millions de couleurs. L’Apex M750 est un clavier à choisir en connaissance de cause.

plus

Razer BlackWidow Tournament Edition Chroma v2

Switchs testés : Razer Yellow / KRO : 10 / Bruit : léger

Image 51 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 52 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 53 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10

Razer BlackWidow Tournament Edition Chroma v2

139,99 € > Amazon
On aime
  • Qualité des contacteurs Razer
  • Rétroéclairage agréable et paramétrable
  • Excellence du logiciel Razer
  • Câble tressé détachable (2m)
  • Repose-poignets confortable et amovible
  • Confort pour la souris sans pavé numérique
On n’aime pas
  • Pas de port USB
  • Position de la touche 'Fn'
Verdict :

Dans sa première version, le BlackWidow Tournament Edition Chroma était déjà un très bon clavier, Razer enfonce encore un peu plus le clou avec cette v2 que nous avons testée en version tenkeyless (TKL) ou sans pavé numérique. Cette disposition à 88 touches a l’avantage d’occuper moins de place sur le bureau – nous adorons -, mais limite un peu les fonctionnalités. Ainsi, Razer dispose de moins d’espace pour intégrer des gadgets et, ici, pas de port USB ou de jack audio par exemple. Il s’agit toutefois du seul sacrifice réalisé par le constructeur. Le Chroma v2 est un excellent choix doté de tous les raffinements en matière de rétroéclairage, au niveau du logiciel… La frappe est agréable, rapide, les touches réagissent bien et le tout se fait de manière plutôt silencieuse pour du mécanique. L’un dans l’autre et à condition d’apprécier le TKL, il fait partie des meilleurs claviers disponibles. Hélas, il reste cher.

plus

G.Skill Ripjaws KM780

Switchs testés : Cherry MX Red / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 56 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 57 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 58 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

G.Skill Ripjaws KM780

154,00€ > Amazon
On aime
  • Qualité de finition
  • Contacteurs éprouvés
  • Rétroéclairage efficace et pratique
  • Touches multimédias / macros
  • Port USB et jacks audio
On n’aime pas
  • Très encombrant
  • Design discutable
  • Set de touches jeux peu utiles
  • Pas le plus bruyant, mais tout de même…
Verdict :

Si nous avions été un peu déçus par la souris Ripjaws, G-Skill est bien plus à son aise côté claviers. Le KM780 est effectivement un modèle qui cumule beaucoup de qualités, malgré un design volumineux et relativement « agressif ». Histoire de ne pas faire de faux pas, G-Skill se repose sur des contacteurs éprouvés, les Cherry MX Brown, Blue ou Red. L’intégration étant réussie, la réactivité ne pose guère de problème, les sessions de jeux sont agréables et la saisie confortable. En revanche, contacteurs Cherry obligent – notamment avec les Red – il ne faut pas être trop exigeant côté nuisances sonores : le KM780 est bruyant, même si nous avons vu pire et que la structure fermée du clavier limite un peu les choses. G-Skill distribue un clavier encombrant et assez coûteux, mais en profite pour intégrer de nombreux accessoires : repose-poignets amovible, touches macros, touches multimédias dédiées, port USB, connecteurs jacks audio… Pour ne rien gâcher, G-Skill propose un rétroéclairage aussi efficace qu’il est complet.

plus

Cooler Master MasterKeys MK750

Switchs testés : Cherry MX Blue / KRO : N / Bruit : pénible

Image 61 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 62 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 63 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10

Cooler Master MasterKeys MK750

160€ > MSRP
On aime
  • Une élégance rare
  • Câble tressé détachable
  • Repose-poignets confortable et amovible
  • Contacteurs connus et reconnus
  • Excellent touché lors de la frappe
  • Encombrement contenu
  • Rétroéclairage réussi
  • Logiciel permettant toutes les fantaisies
On n’aime pas
  • Nuisances sonores importantes
  • Touches un peu hautes pour la saisie
  • Pas de port USB, de jack audio
  • Plutôt coûteux
Verdict :

La structure ouverte du MK750 est à la fois son plus bel atout et son plus gros défaut. Elle confère au produit une élégance rare d’autant que la robe noire du clavier est magnifique. Hélas, elle est aussi à l’origine d’importantes nuisances sonores : le cliquetis des contacteurs est ainsi particulièrement sonore. Pour être très honnête, c’est un vrai problème et il est désagréable d’être dans la même pièce qu’un utilisateur du MK750. En revanche, pourvu que l’on porte un casque sur la tête, aucun problème pour jouer. Au contraire, la réactivité des switchs, l’excellence de la conception du clavier et la forme des touches permettent de jouer très confortablement. La saisie nécessite un temps d’adaptation du fait de la hauteur importante des touches, mais on s’y fait. Peu de claviers parviennent toutefois à ce niveau de qualité et Cooler Master fait du bon travail. Les fonctionnalités sont nombreuses et le logiciel fourni permet de modifier quantité de réglages (LED, macros…) : on regrette juste une interface un peu énorme. En dehors des quelques remarques effectuées précédemment, c’est donc presque un sans-faute pour Cooler Master. Presque car le coût place le MK750 hors de portée de nombreuses bourses.

plus

Razer BlackWidow Chroma V2

Switchs testés : Razer Yellow / KRO : 10 / Bruit : léger

Image 66 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 67 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 68 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Razer BlackWidow Chroma V2

167,89€ > Amazon
On aime
  • Port USB pass-through
  • Jack 3,5mm pour le micro-casque
  • Rétro-éclairage très réussi
  • Contacteurs Razer Yellow convaincants
  • Réactivité et silence au rendez-vous
On n’aime pas
  • Prix bien trop élevé
  • Pourquoi un jack 4 pôles ?
  • Encombrement important
Verdict :

Esthétiquement parlant, le BlackWidow Chroma V2 est une très subtile évolution de la première version. On remarque certes un espacement plus importantes des touches de fonction et une zone de LED plus visibles, mais c’est à peu près tout. Non, la réelle nouveauté est à chercher dans les entrailles de ce clavier au tarif stratosphérique. Razer a profité de cette légère mise à jour pour intégrer un nouveau contacteur : le Razer Yellow. À mi-chemin entre les MX Red et les MX Silent de Cherry, ils gardent la linéarité et la sensibilité des premiers en se rapprochant de la discrétion des secondes. Dans les faits, on reste loin d’un clavier silencieux, mais il limite déjà considérablement les nuisances et évite tout effet de résonance. La présence d’un port USB déporté est un plus appréciable, mais on regrette que Razer ait opté pour un connecteur jack unique (4 pôles) pour brancher casque et micro. Pour le reste, Razer ne se moque pas du monde avec un anti-ghosting remarquable et un key rollover certes limité à 10 touches, mais dans les faits bien suffisants. Le rétro-éclairage est d’une élégance rare et le logiciel Razer permet toutes les fantaisies, comme la programmation de toutes les touches du clavier. Reste la double question du prix et de l’encombrement. Le BlackWidow Chroma V2 occupe près de 50 cm en largeur et vous délestera de presque 200 euros. Douloureux, même si la qualité est au rendez-vous.

plus

Logitech Pro

Switchs testés : Romer-G / KRO : 26 / Bruit : inconfort

Image 71 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 72 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 73 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10
On aime
  • Rétro-éclairage absolument parfait
  • Qualité des contacteurs Romer-G
  • Encombrement réduit (TKL)
  • Câble USB détachable
  • Pieds réglables sur 3 hauteurs
  • Mode jeu aisément activable
On n’aime pas
  • Exclusivement QWERTY
  • Pas de hub USB
  • Pas de pavé numérique, Touches un peu hautes
Verdict :

Simplement baptisé Pro, ce clavier hors-normes conçu par Logitech vise les professionnels de l’eSport. Difficile de savoir s’ils y trouveront leur compte, mais le fait est que le fabricant n’a pas oublié grand-chose. Les Romer-G ne sont pas une nouveauté, mais ils restent parmi les meilleurs contacteurs du moment. Le rétro-éclairage est pratique sans jamais gêner l’utilisateur et le key rollover est parfait avec ses 26 touches. Plus intéressant, Logitech a pensé à quantités de détails : le câble USB se détache aisément, un mode jeu permet de verrouiller de nombreuses touches, les pieds sont réglables sur trois hauteurs et le format TKL permet de garder la souris à proximité. Nous regrettons simplement que les touches soient peut-être un peu hautes, mais c’est une question d’habitude. Non, le seul véritable reproche que l’on peut formuler à l’encontre de Logitech, c’est la configuration du clavier : hors QWERTY, point de salut. Dommage.

plus

ASUS ROG Claymore

Switchs testés : Cherry MX Red (Black, Blue, Brown) / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 76 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 77 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 78 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10

ASUS ROG Claymore

207,89€ > Amazon
On aime
  • Tout !
  • Anti-ghosting impeccable
  • Qualité de la frappe
  • Design et niveau de finition
  • Pavé numérique modulaire
  • Câble détachable
  • Encombrement limité
On n’aime pas
  • Système de fixation du pavé numérique
  • Le prix !
Verdict :

Excellent mais inabordable, voilà en substance ce que l’on peut dire de l’Asus ROG Claymore. Nous n’avons d’ailleurs pas pour habitude de tenir compte du prix d’un clavier dans sa notation – libre à vous d’investir ou non en fonction des qualités dudit clavier – mais le ROG Claymore dépasse les limites à près de 230 euros ! Reste que si vous en avez les moyens, il s’agit pour ainsi dire du meilleur clavier actuellement sur le marché. La qualité de frappe – fondée sur des contacteurs Cherry MX – est excellente et la réactivité en jeu impeccable. Nous apprécions le design du clavier et sa finition remarquable alors que le rétroclairage est proche de la perfection, aisément paramétrable grâce au logiciel fourni. Celui-ci est un modèle d’ergonomie encore qu’il ne soit même pas indispensable pour gérer les macros ! Pour ne rien gâcher, Asus propose un pavé numérique détachable que l’on peut mettre à droite, à gauche ou retirer pour disposer d’un vrai clavier TKL, moins encombrant. Asus a même pensé au câble détachable, mais oublie toutefois le hub USB. À ce niveau de prix, l’erreur est impardonnable 🙂

plus

Razer BlackWidow Tournament Ed. Chroma

Switchs testés : Razer Green / KRO : 10 / Bruit : inconfort

Image 81 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 82 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 83 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Razer BlackWidow Tournament Ed. Chroma

137,69€ > Amazon
On aime
  • Câble détachable
  • Forme compacte
  • Clic discret
  • Logiciel de contrôle
On n’aime pas
  • Tout plastique
  • Layout classique
Verdict :

Un petit plaisir à utiliser grâce à des touches très réactives et souples. Ce clavier offre en plus l’avantage d’être compact, pour rapprocher sa souris. Les switchs restent bruyants car mécaniques, mais leur clic est moins gênant que ceux des Cherry MX. Notez aussi son câble détachable très pratique. Malheureusement, il est trop cher, surtout pour un modèle tout en plastique.

plus

Razer BlackWidow X Chroma

Switchs testés : Razer Green / KRO : 6 / Bruit : inconfort

Image 86 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 87 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 88 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10

Razer BlackWidow X Chroma

149,99€ > Amazon
On aime
  • Design élégant et robuste
  • Rétroéclairage RGB
  • Réactivité et confort de frappe
  • Logiciel Synapse bien fichu
On n’aime pas
  • Cliquetis des touches
  • Rétroéclairage perfectible
  • Aucun connecteur (USB, audio)
  • Pas de repose-poignets
Verdict :

Souvent critiquée pour ses tarifs, Razer est aussi une société reconnue pour la qualité des produits qu’elle propose. Le BlackWidow X Chroma est effectivement un modèle très bien pensé malgré quelques défauts comme des oublis fonctionnels regrettables (connecteurs USB, repose-poignets) et un rétroéclairage envahissant qui déborde nettement des touches. Cela dit, nous cherchons la petite bête car pour le reste c’est un quasi sans-faute. Le design est d’une élégance rare sans que la finition ne soit le moins du monde critiquable. L’utilisation de contacteurs Razer Green est le gage d’une frappe de qualité et d’une réactivité remarquable pendant les sessions de jeu… même s’il faut faire avec un bruit (cliquetis) un peu gênant quand le silence demeure. Enfin, le rétroéclairage est géré par l’excellent logiciel Synapse qui permet aussi de plier le BlackWidow X Chroma à tous ses désirs. Un très bon produit.

plus

Logitech G910 Orion Spectrum

Switchs testés : Romer-G / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 91 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 92 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 93 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
8/10

Logitech G910 Orion Spectrum

143,90€ > Amazon
On aime
  • Qualité des contacts Romer-G
  • Frappe très confortable
  • Logiciel Logitech Assistant réussi
  • Anti-ghosting complet
  • Rétroéclairage RGB efficace
On n’aime pas
  • Plus bruyant que le G410
  • Repose-poignets peu utile
  • Pas de hub USB
Verdict :

Haut de gamme, le G910 Orion Spectrum était proposé à un tarif difficilement justifiable. Aujourd’hui, il se négocie moins de 140€, ce qui reste coûteux, mais semble plus raisonnable. Sur ce produit, Logitech a fait du bon travail, mais ne nous surprend guère. Ainsi, il intègre tout le nécessaire du parfait gamer avec un anti-ghosting complet efficace, un rétroéclairage RGB personnalisable, des touches dédiées macros / multimédias et un repose-poignets amovible. Ce dernier n’est hélas pas pratique à l’usage. Autre reproche, malgré l’utilisation des mêmes contacteurs Romer-G – au demeurant excellents – que sur le G410, ce clavier est plus bruyant avec un léger effet de raisonnance. En revanche, la qualité de frappe est très bonne, devant la majorité des autres claviers mécaniques. En jeu, c’est la même chose et seuls quelques modèles Cherry MX le surpassent. Reste la question de l’encombrement alors que l’accessoire ARX (pour accueillir un téléphone portable) paraît bien inutile.

plus

Logitech G810 Orion Spectrum

Switchs testés : Romer-G / KRO : 26 / Bruit : inconfort

Image 96 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 97 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 98 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Logitech G810 Orion Spectrum

127,24€ > Amazon
On aime
  • Élégance et sobriété
  • Une frappe précise et agréable
  • Logiciel Logitech Assistant réussi
  • Finition de qualité
On n’aime pas
  • Pas de touches macros dédiées
  • Touches multimédias de moindre qualité
  • Plus bruyant que la moyenne
Verdict :

À son lancement, le G810 était un clavier au prix exhorbitant. À près de 200 euros, il était très difficile d’en justifier l’achat, malgré ses innombrables qualités. Aujourd’hui, Logitech a nettement revu les choses et l’acquisition d’un tel produit bien plus envisageable… d’autant qu’il s’agit d’un modèle doté d’une finition exemplaire, très sobre et très complet. La frappe repose sur des contacteurs Romer-G de qualité. Elle est précise et agréable. Les sessions de jeu ne sont pas moins bien loties avec une précision exemplaire. Pour ne rien gâché, le Logitech Assistant permet toujours de configurer le clavier à sa guise avec d’innombrables paramètres. Nous regrettons toutefois l’absence de touches macro dédiées, de repose-poignets et de connecteurs en plus (USB, audio). Enfin, de manière assez étonnante, le G810 est plus bruyant que son petit frère, le G610 : la faute à une espèce de résonnance peut-être due aux contacteurs Romer-G ?

plus

HyperX Alloy

Switchs testés : Cherry MX Brown / KRO : N / Bruit : inconfort

Image 101 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 102 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 103 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
6/10

HyperX Alloy

100€ > Amazon
On aime
  • Solide
  • Câble amovible
  • Réglages sans pilote
On n’aime pas
  • Pas de macro
  • Trop classique
  • Hub USB sans data
  • 130 euros : prix délirant
Verdict :

Un clavier qui fait bien son boulot, et plutôt agréable au toucher. Il ne prend toutefois pas assez de risque, préférant rester très… trop classique, et donc très proche des Roccat Suora et autres SteelSeries Apex M500. Il offre moins de fonctionnalités et reste très cher. Son prix est donc, selon nous, trop élevé, alors que le Roccat est à moins de 100 euros.

Lire le test

Cherry MX-Board 6.0

Switchs testés : Cherry MX Red / KRO : N / Bruit : pénible

Image 106 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 107 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 108 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Cherry MX-Board 6.0

188,38€ > Amazon
On aime
  • Stabilité à toute épreuve
  • Sobriété et élégance
  • Verrouillage de la touche Windows en jeu
  • Rétroéclairage agréable
  • Excellent fixation du repose-poignets
  • Anti-ghosting parfait
On n’aime pas
  • Aucune touche macro dédiée
  • Pas de rétroéclairage RGB
  • Revêtement étrange du repose-poignets
  • Relativement bruyant
Verdict :

Plus célèbre pour ses contacteurs que pour ses claviers, Cherry dispose pourtant d’une gamme complète. Le MX-Board 6.0 en constitue le fer-de-lance et représente une bonne alternative aux ténors du genre. Astucieusement conçu et doté d’un design tout en sobriété, il est d’une stabilité à toute épreuve grâce à son poids et ses nombreux patins. Cherry lui adjoint un repose-poignets amovible et bien pensé, mais qui est recouvert d’un étrange revêtement très « collant ». Pour le reste, le clavier est dans la norme, mais ne fait pas d’étincelles. On pense notamment à l’intégration des Cherry MX Red qui entraine un bruit certain, mais garantie une excellente réactivité. Jusqu’à présent, son tarif paraissait trop élevé, mais on peut aujourd’hui le trouver nettement 70€ moins cher que les 190€ officiellement demandés par Cherry. Il devient alors une affaire intéressante.

plus

SteelSeries Apex M800

Switchs testés : SteelSeries QS1 / KRO : N / Bruit : léger

Image 111 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 112 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 113 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

SteelSeries Apex M800

125,94 € > Amazon
On aime
  • Qualité de la frappe
  • Relative discrétion des contacteurs
  • Hub USB 2 ports et câble long
  • Logiciel bien pensé
  • Rétroéclairage efficace et homogène
On n’aime pas
  • Inclinaison un peu faible
  • Fonctionnalités GameSens inutiles
  • Retour des touches un peu mou
  • Assez encombrant
Verdict :

À la manière de Razer et d’Hori, SteelSeries emploie des contacteurs « maison » sur son Apex M800. Le résultat est à la hauteur des attentes et même s’ils sont peut-être un peu moins réactifs que les inévitables Cherry MX Red, ils sont aussi nettement moins bruyants. La frappe y gagne en confort ce que le jeu y perd peut-être un peu en souplesse. Soulignons également la qualité de la finition de ce produit aux lignes agréables quoique tous les goûts soient dans la nature. L’encombrement est en revanche plus important que la moyenne, mais c’est pour la bonne cause puisque SteelSeries est l’un des rares à intégrer un véritable hub USB 2 ports ! Le logiciel SteelSeries permet lui aussi de paramétrer toutes les touches ainsi que le rétroéclairage RGB, mais nous préférons nous attarder sur l’anti-ghosting parfait et la présence (enfin !) d’un câble long de qualité (2m et tressé). En revanche, les adeptes de la frappe au kilomètre trouveront l’inclinaison un peu faible.

plus

Asus Strix Tactic Pro

Switchs testés : Cherry MX Red (Black, Blue, Brown) / KRO : N / Bruit : pénible

Image 116 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 117 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 118 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
Image 5 : Comparatif : 69 claviers testés pour mieux jouer
7/10

Asus Strix Tactic Pro

176,95€ > Amazon
On aime
  • Qualité de frappe
  • Système de macros et profils
  • Anti-ghosting impeccable
  • Rétroéclairage homogène
On n’aime pas
  • Un meu massif
  • Très encombrant
  • Aucun connecteur (USB, audio)
  • Pas de repose-poignets
  • Contacteurs bruyants
  • Rétroéclairage une seule couleur
  • Logiciel à revoir
Verdict :

À sa sortie, le Strix Tactic Pro était le fer-de-lance de la gamme Asus. Aujourd’hui, le produit est un peu en retrait, laissant la place au ROG Claymore. Le fait est que ce produit reste très compétitif, à condition d’apprécier son style un rien massif. L’encombrement est très important avec presque 60 cm de large et cela malgré l’absence de repose-poignets. Asus a soigné les fonctionnalités gamers avec un anti-ghosting parfait, un système de profils utilisateurs et des touches largement paramétrables. En revanche, si le rétroéclairage est homogène, il n’est pas question de RGB. De plus, on notera que les contacteurs Cherry MX – d’excellente qualité – sont assez bruyants avec comme une résonance dans la carcasse du clavier. Au final, le Strix Tactic Pro apparaît comme sérieux, mais dépassé par les derniers modèles.

plus

Sommaire :

  1. Intro et sélection des meilleurs claviers gaming
  2. Les technologies à connaître
  3. Switchs à membrane ou mécaniques ?
  4. Caractéristiques de tous les claviers testés
  5. Tests : claviers alternatifs pour jouer
  6. Tests : gaming membranes
  7. Tests : gaming mécaniques
  8. Tests : gaming mécaniques de luxe
  9. Les claviers en fin de vie