Accueil » Dossier » Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

1 : Introduction 2 : ASRock P67 Extreme4 3 : P67 Extreme4 UEFI 4 : Asus P8P67 Pro 5 : P8P67 Pro UEFI 6 : Biostar TP67XE 7 : TP67XE UEFI 8 : ECS P67H2-A2 9 : P67H2-A2 UEFI 10 : Foxconn P67A-S 11 : P67A-S UEFI 12 : Gigabyte P67A-UD4 13 : P67A-UD4 BIOS 15 : DP67BG UEFI 16 : Jetway HI08 17 : HI08 UEFI 18 : MSI P67A-GD65 19 : P67A-GD65 UEFI 20 : Configuration du test 21 : SiSoftware Sandra 22 : Crysis 23 : Encodage audio & vidéo 24 : Photoshop CS4, 3ds Max 2010, WinRAR & 7-Zip 25 : Overclocking 26 : Consommation, dissipation et rendement 27 : Conclusion

Intel DP67BG

Intel aidant les fabricants de cartes mères partenaires à concevoir leurs produits, le modèle du géant de Santa Clara semble assez logiquement avoir servi de source d’inspiration.

Image 1 : Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

Il faut mettre au crédit d’Intel le bouton de retour au BIOS au niveau du panneau E/S : celui-ci permet de démarrer et d’effectuer les modifications nécessaires dans le BIOS en passant outre les paramètres précédemment rentrés par l’utilisateur. Non seulement il n’y a plus besoin de « CLR_CMOS » en cas de démarrage infructueux, mais en plus les routines de prévention d’échec des autres marques sont surpassées dans la mesure où aucun réglage n’est perdu.

Image 2 : Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

L’agencement de la DP67BG est globalement très satisfaisant : outre les trois emplacements d’écart entre les deux ports PCIe (passant de 16x/0x à 8x/8x), le connecteur audio frontal est placé un peu plus haut que ce que l’on voit d’habitude tandis que l’affichage dédié aux diagnostics se trouve à droite des emplacements mémoire.

Les choix opérés par Intel laissent donc penser qu’une variante micro-ATX pourrait être développée très rapidement sur cette base ce qui est confirmé par le placement à la verticale de tous les ports SATA.

En parallèle nous sommes perplexes quant à certaines fonctionnalités ou bien leur simple absence : pourquoi intégrer un pont PCIe vers PCI (IDT 89HMPEB383ZA) offrant deux ports PCI après avoir fait l’impasse sur cette connectique au niveau chipset ? D’autre par le contrôleur FireWire n’était pas indispensable alors que l’absence totale de ports USB 3.0 est particulièrement regrettable.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. ASRock P67 Extreme4
  3. P67 Extreme4 UEFI
  4. Asus P8P67 Pro
  5. P8P67 Pro UEFI
  6. Biostar TP67XE
  7. TP67XE UEFI
  8. ECS P67H2-A2
  9. P67H2-A2 UEFI
  10. Foxconn P67A-S
  11. P67A-S UEFI
  12. Gigabyte P67A-UD4
  13. P67A-UD4 BIOS
  14. Intel DP67BG
  15. DP67BG UEFI
  16. Jetway HI08
  17. HI08 UEFI
  18. MSI P67A-GD65
  19. P67A-GD65 UEFI
  20. Configuration du test
  21. SiSoftware Sandra
  22. Crysis
  23. Encodage audio & vidéo
  24. Photoshop CS4, 3ds Max 2010, WinRAR & 7-Zip
  25. Overclocking
  26. Consommation, dissipation et rendement
  27. Conclusion