Accueil » Dossier » Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

1 : Introduction 2 : ASRock P67 Extreme4 3 : P67 Extreme4 UEFI 4 : Asus P8P67 Pro 5 : P8P67 Pro UEFI 6 : Biostar TP67XE 7 : TP67XE UEFI 8 : ECS P67H2-A2 9 : P67H2-A2 UEFI 10 : Foxconn P67A-S 11 : P67A-S UEFI 12 : Gigabyte P67A-UD4 13 : P67A-UD4 BIOS 14 : Intel DP67BG 15 : DP67BG UEFI 16 : Jetway HI08 17 : HI08 UEFI 19 : P67A-GD65 UEFI 20 : Configuration du test 21 : SiSoftware Sandra 22 : Crysis 23 : Encodage audio & vidéo 24 : Photoshop CS4, 3ds Max 2010, WinRAR & 7-Zip 25 : Overclocking 26 : Consommation, dissipation et rendement 27 : Conclusion

MSI P67A-GD65

Si l’ECS P57H2-A2 reste la carte mère la plus riche du comparatif pour ce qui est de la connectique, la MSI P67A-GD65 n’est pas loin avec deux contrôleurs USB 3.0 et deux contrôleurs SATA additionnels.

Image 1 : Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

L’un d’eux fournit deux connexions SATA 6 Gb/sec compatibles RAID 0 ou 1, tandis que l’autre permet de brancher deux disques en eSATA 3 Gb/sec. On ne trouve qu’un port Ethernet, par contre la P67A-GD65 embarque les ports FireWire absents sur la P57H2-A2.

L’étage d’alimentation se distingue dans la mesure où on ne dénombre « que » huit phases mais MSI insiste sur leur qualité en les qualifiant les composants de « classe militaire  ». L’overclocking étant le meilleur révélateur pour un étage d’alimentation, on ne manquera pas de voir ce qu’il en est.

Image 2 : Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

Autre singularité chez MSI, la carte dispose de plusieurs points de contacts regroupés sur un connecteur pour vérifier les tensions chipset, mémoire et processeur à l’aide d’un multimètre.

Comme toutes les autres cartes mères du comparatif, le branchement de deux cartes graphiques se traduit une répartition des lignes en 8x/8x (P67 oblige, il faut une puce additionnelle type NF200 pour arriver à 16x16x), tandis que le positionnement des ports PCI Express est doublement bien pensé : trois emplacements d’écart entre les deux et suffisamment d’espace sous le second pour ne pas obstruer les connexions vers le panneau frontal.

La P67A-GD65 n’offre qu’un port USB 2.0 frontal là où on en trouve deux chez la concurrence, mais celui-ci est épaulé par deux ports USB 3.0. Ces derniers n’ont malheureusement pas été placés de façon très heureuse pour les rares boitiers compatibles, tout comme le connecteur pour panneau audio frontal.

Image 3 : Comparatif : 9 cartes mères P67 sur le grill

MSI semble tout de même avoir tenu compte du positionnement du connecteur USB 3.0 frontal en incluant une équerre PCI, mais une baie en façade reste la solution la plus accessible. Une fois encore, on constate cette mauvaise habitude qui consiste à fournir un pont SLI mais à faire l’impasse sur l’équivalent pour CrossFire.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. ASRock P67 Extreme4
  3. P67 Extreme4 UEFI
  4. Asus P8P67 Pro
  5. P8P67 Pro UEFI
  6. Biostar TP67XE
  7. TP67XE UEFI
  8. ECS P67H2-A2
  9. P67H2-A2 UEFI
  10. Foxconn P67A-S
  11. P67A-S UEFI
  12. Gigabyte P67A-UD4
  13. P67A-UD4 BIOS
  14. Intel DP67BG
  15. DP67BG UEFI
  16. Jetway HI08
  17. HI08 UEFI
  18. MSI P67A-GD65
  19. P67A-GD65 UEFI
  20. Configuration du test
  21. SiSoftware Sandra
  22. Crysis
  23. Encodage audio & vidéo
  24. Photoshop CS4, 3ds Max 2010, WinRAR & 7-Zip
  25. Overclocking
  26. Consommation, dissipation et rendement
  27. Conclusion