Accueil » Comparatif » Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

1 : Introduction, les meilleurs modèles 2 : Protocole de test 4 : Tests pratiques : copie de fichiers 5 : Tous les modèles testés classés par marque

Tests de lecture et écriture

Débits séquentiels

Commençons avec CrystalDiskMark et ses tests de débits séquentiels (lecture et écriture). Ce logiciel permettant de définir la longueur de la file de commandes, nous avons testé les différentes clés USB sans file d’attente (autrement dit avec une longueur de file de commande Q1) et avec 32 commandes en file d’attente (Q32), mais toujours avec un seul thread.

Image 1 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Image 2 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Que ce soit avec ou sans file d’attente, trois clés USB se détachent du lot : les SanDisk Extreme Pro 128 Go, HyperX Savage 128 Go et Emtec SpeedIN 256 Go. Le modèle de SanDisk se montre toutefois le plus rapide, atteignant 380 Mo/s en lecture et presque 350 Mo/s en écriture. L’Integral Courier 64 Go n’est pas non plus à la traine, dépassant tout de même 250 Mo/s en lecture et atteignant 110 Mo/s en écriture.

Image 3 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

AS SSD confirme ce classement : SanDisk Extreme Pro 128 Go, HyperX Savage 128 Go, suivi par le modèle d’Emtec et par l’Integral Courier 64 Go.

Débits moyens, minimum, maximum

HD Tune teste les débits en lecture et en écriture sur toute la capacité des cartes, ce qui permet de mettre en avant une possible chute ou instabilité des performances.

Image 4 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Rien de bien nouveau ici, si ce n’est que les clés USB de SanDisk, HyperX et Emtec échangent leur place respective. La Courier 64 Go d’Integral est toujours en quatrième position. On notera surtout que seuls deux modèles soutiennent un débit moyen de plus de 300 Mo/s en lecture sur la totalité de leur espace de stockage, et que ces deux mêmes modèles affichent un débit moyen en écriture de plus de 75 Mo/s.

Image 5 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

En lecture, certains modèles affichent des performances relativement stables : l’Emtec SpeedIN, la SanDisk Extreme Pro et la HyperX Savage bien entendu, mais également la Sony MicroVault Mach 32 Go et – dans une moindre mesure – la MicroVaut 32 Go en USB 3.1. A l’inverse, d’autres modèles voient leurs débits fluctuer de manière très sensible.

Image 6 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Si les clés les plus rapides dépassent – en pic – 250 Mo/s, les plus lentes tournent entre 5 et 20 Mo/s. On remarquera surtout que toutes les clés, sans exception, voient régulièrement leur débit en écriture chuter de manière drastique, souvent à cause d’une température excessive atteinte par les composants (en particulier avec les modèles les plus compacts) : l’une de nos clés a ainsi dépassé allègrement les 60 °C lors d’une séance d’écriture !

Débits en accès aléatoires

Il est plus pertinent de mesurer les accès aléatoires en IOPS plutôt qu’en débit, que ce soit en lecture ou en écriture. Voyons donc ce que nous rapporte CrystalDiskMark avec des accès en lecture/écriture de blocs de 4Ko, sans file d’attente et avec une file d’attente de 32 commandes.

Image 7 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Image 8 : Comparatif de clés USB 3.0/3.1 : 22 modèles testés

Les modèles d’Integral sont les plus véloces en lectures aléatoires, et de manière plutôt sensibles. De manière amusante, ce sont les clés de SanDisk qui sont les plus rapides en écritures aléatoires !

Sommaire :

  1. Introduction, les meilleurs modèles
  2. Protocole de test
  3. Tests de lecture et écriture
  4. Tests pratiques : copie de fichiers
  5. Tous les modèles testés classés par marque