Accueil » Dossier » Comparatif de graveurs Blu-ray externes

Comparatif de graveurs Blu-ray externes

1 : Introduction 2 : Asus BW-12D1S-U 3 : LG BE12LU30 4 : Plextor PX-LB950UE 5 : Configuration et matériels de test 6 : Performances en écriture sur BD-R 7 : Performances en écriture sur BD-R DL 8 : Performances en écriture sur DVD-R 9 : Performances en écriture sur DVD+R DL 10 : Performances en lecture sur BD-R 11 : Performances en lecture sur BD-R DL 12 : Performances en lecture sur DVD-R 13 : Performances en lecture sur DVD+R DL 14 : Des performances surprenantes

Conclusion

Le format Blu-ray atteint enfin le prix et les performances nécessaires pour en faire un moyen de stockage intéressant. Bien moins cher que les clefs USB, il est aussi plus transportable qu’un disque dur externe. La question est donc : quel graveur choisir pour ce média ?

Image 1 : Comparatif de graveurs Blu-ray externes

Du côté de l’interface eSATA, c’est le LG BE12LU30 qui l’emporte, mais il ne fait logiquement pas le poids en USB 2.0. Les superbes performances de l’Asus BW-12D1S-U, réalisées sur le vieux disque Blu-ray 4x, le place en seconde position, bien que sa vitesse de lecture soit moins enthousiasmante.

Le Plextor PX-LB950UE a gravé les disques double couche ainsi que nos vieux Blu-ray en mode CLV, alors que le programme prétendait utiliser le mode CAV. Même s’il n’y a pas eu d’erreur, la vitesse d’écriture en a souffert suffisamment pour placer le lecteur en troisième position.

Image 2 : Comparatif de graveurs Blu-ray externes

LG a également réalisé de belles performances sur DVD, avec des performances en écriture sur double couche impressionnantes, qui lui ont octroyé la victoire.

La plupart d’entre vous se seraient arrêtés ici pour choisir le LG et ses performances au dessus du lot. C’est effectivement celui que nous utiliserions sur nos machines de bureau… si c’était un graveur interne. Mais concernant les modèles externes, les utilisateurs favorisent généralement la flexibilité aux performances.

Nous avons examiné tous nos systèmes récents, dont des portables haut de gamme, afin de voir qu’elle interface était la plus utilisée. Chacun d’entre eux supportaient soit l’USB 3.0, soit l’eSATA. Certains supportaient les deux, et peu d’entre eux n’avait pas de support eSATA. Puisque l’USB plombe les performances du LG, Le Plextor prend la tête pour sa compatibilité avec notre matériel.

Pour ceux d’entre vous qui ne jurent que par les performances en écriture, nous leur recommandons l’Asus. Rien que le fait d’atteindre une vitesse d’écriture de 8,6x sur des vieux disques 4x bon marché le rend particulièrement intéressant, et le BS-12D1S-U arrive à égalité avec les autres lecteurs sur les formats récents.

Au final, bien que nous ayons un gagnant pour les performances brutes, chaque modèle conserve sa supériorité sur un domaine. Asus obtient les meilleures performances sur l’interface USB 3.0, LG dispose des meilleures performances globales sur eSATA et Plextor est le seul à laisser le choix entre les deux interfaces.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Asus BW-12D1S-U
  3. LG BE12LU30
  4. Plextor PX-LB950UE
  5. Configuration et matériels de test
  6. Performances en écriture sur BD-R
  7. Performances en écriture sur BD-R DL
  8. Performances en écriture sur DVD-R
  9. Performances en écriture sur DVD+R DL
  10. Performances en lecture sur BD-R
  11. Performances en lecture sur BD-R DL
  12. Performances en lecture sur DVD-R
  13. Performances en lecture sur DVD+R DL
  14. Des performances surprenantes
  15. Conclusion